Oui, on peut rire de tout !

Comment réussir sa rupture avec la vie ?

27 Août 2005 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Services Pratiques et Coaching

Vous venez d'être éconduit. Vous êtes malheureux, ce qui va de soi en de pareilles circonstances, et vous ne savez que faire. Heureusement pour stopper la déprime grandissante, des solutions s'offrent à vous.

Pour les romantiques :
la rivière, un fleuve, etc...Rien de tel que la noyade pour bien noyer le chagrin.

Pour les dépressifs : l'alcool mais attention à ne pas en abuser. Pas plus de trois bouteilles par soirée. Il n'est question de se ruiner que la santé. Pas la peine de perdre en en plus votre dignité.

Pour les autres : c'est au choix mais attention à ne pas vous rater. Autrement le réveil pourrait être difficile le lendemain à l'hôpital.


Vous souhaitez que votre fin se remarque un petit peu. Rien ne vaut la bonne petite lettre d'adieu.

Exemple :

Adieu monde cruel (rien ne vaut les bons vieux classiques). Je te quitte Hélène, toi qui t'appelle Hélène Martin (précisez bien le nom, ainsi la police enquêtera. Partir pour l'autre monde n'interdit pas une dernière petite crasse). Vivre sans toi est dur. Trop dur. Beaucoup trop dur ( les redondances sont à user avec la plus extrême précaution. Vous étiez déjà lourd de votre vivant, pas la peine de le rester jusqu'à la fin). Je mets fin à ma vie mais c'est toi qui m'a blessé à mort (très bon, ça, la culpabilisation) .
De toute façon à bien y réfléchir, je me demande si tu en valais la peine (mesquin), salope (très mesquin, à éviter).
Je ne te dis pas adieu puisque de tout façon nous nous reverrons dans l'autre monde (toujours partir sur une note positive) et lorsque ce jour arrivera (ne jamais planifier) je te cracherais à la figure ( ne lui faîtes pas part de vos intentions, c'est bien connu, les femmes adorent les surprises).

A tout de suite.

Antoine à qui tu t'es refusé
(toujours signer. On ne sait jamais, votre corps pourrait ne pas être identifiable par le service de la morgue)

 
Et aussi:

 

La mort

 James Bond l'espion qui m'a frappé


Comment réussir sa lettre de rupture ?

 

Comment un homme pense à la meilleure manière de rompre


Lire la suite

Planète Story

12 Août 2005 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Religion

101027---Les-voies-de-Dieu-sont-en-greves-copie-1.jpgOn pensait avoir tout vu (et c'est le cas de le dire) avec le Loft Story, Star Academy ou autre émission de télé réalité. Certains ont cru, à tort, que le pire du Big Brother était derrière nous. Faux. Le pis du voyeurisme était sous nos yeux aveugles -depuis un bon moment d'ailleurs- . Qui voit tout ? Qui sait tout sur tout ? A qui l'on ne peut rien cacher ? Mais LUI, bon sang. Levez la tête, vous verrez de qui je parle. Oui, je parle de Dieu. Quel voyeur, celui-là !

Je n'ose pas imaginer la taille des jumelles qu'il doit avoir. Personne n'a l'air de bien se rendre compte. Mais s'il est omnipotent, quand vous êtes seul chez vous, inutile de fermer la porte des toilettes. Nul doute qu'il sent tout également. Tiens d'ailleurs, est-ce que pour le coup, il reste à l'intérieur des W.C ou attend-il qu'on ait fini pour nous rejoindre ? Encore une question sans réponse.
Peut-être, est-ce pour cette raison que les prêtres portent des soutanes ? Ils pensent certainement qu'ainsi même Dieu ne verra rien lors de la grosse excom
mission .

Il est là aussi quand on fait l'amour. Oh my God ! De la première caresse au dernier gémissement, il est là. L'infâme pervers. Il pourrait sortir au moins ! 1 minute 10, le temps que les plus longs finissent. Du coup, il faut faire attention avant de balancer, slip, culotte à tout va: ça pourrait lui arriver en pleine figure. Combien d'intimités ont ainsi été brisées ?
Mais alors, s'il voit tout, il voit également ce que regarde les abonnés de Canal +, le premier samedi du mois ? Et sans payer en plus. Voyeur et Resquilleur !

Du coup, on est également en droit de se demander s'il est gay, Dieu.
Pourquoi ? Mais parce qu'il se trouve également sous toutes les douches des joueurs de rugby. Remarquez, entre dieux du Stade et Dieu tout court, on ne se cache rien.
Mais là où on peut le plaindre, c'est qu'il obligé pour le coup, d'assister à tous les matchs du P.S.G. Les voies de dieux sont vraiment impraticables.
Pareil, il se doit aussi d'être présent aux insupportables congrès de la gauche et aux fatigants congrès de la droite.
Je pense même qu'il doit trainer des pieds au moment d'accompagner les vieux qui vont aller voir l'inspecteur Derrick.

Mais bon, il faut que je m'arrête parce que si ça se trouve, il est en train de lire tout ce que j'écris. Oups. Salut Dieu ! Comment ça va ?

 
Et aussi:

Une nouvelle religion: la femme

La mort

 


Lire la suite