Oui, on peut rire de tout !

Lettre ouverte à Mark Zuckerberg

25 Septembre 2011 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Internet & Réseaux Sociaux

Bonjour Monsieur Zuckerberg,

Vous avez, il y a quelques temps de cela, fait évoluer votre service de réseau social Facebook. Et c’est normal pour une web-société axé vers l’internet dit « 2.0 ». Je me permet juste de revenir sur une ancienne fonctionnalité de votre réseau à savoir « la suggestion d’ami ».

Un jeune homme de ma connaissance et ami sur Facebook dénommé Antoine Laquestion a eu la désagréable surprise de se voir proposer Tristane Bannon comme amie. Il se trouve que cette jeune et charmante personne se trouve être également mon amie sur Facebook (ce qui pourrait expliquer les choses)

Antoine que je connais un peu n’a, évidemment, aucune animosité contre cette personne. Néanmoins, il aurait souhaité que cette suggestion se fasse, comment-vous dire, de manière moins électronique, moins virtuelle. Comprenez-vous ? Autour d’un verre par-exemple. Attention, nous ne vous demandons nullement de jouer les entremetteurs. Diriger une entreprise américaine comme Facebook doit être une activité assez chronophage sans que vous ayez, en plus, à introduire personnellement les utilisateurs de votre réseau entre eux. Et il va sans dire que vous ne connaissez pas Tristane Banon sauf peut-être si vous vous passionnez pour nos faits-divers hexagonaux mais là n’est pas la question (poke laquestion).

Non, mais ce que mon ami, Antoine, souhaite c’est que votre service arrête de lui proposer des amis qu’il ne connait pas. Accéder à cette requête présenterait le double avantage de me permettre de ne plus me retrouver dans une situation très gênante entre deux personnes de mon entourage.
Rassurez-vous, Monsieur Zuckerberg, Tristane est en ce moment trop occupé à mener campagne pour s’être rendu compte du courroux très tonitruant d'Antoine. Et je prendrais le soin de vous épargner les noms d’oiseaux qu’il a eu à l’encontre de votre réseau social.

Voilà, en espérant que ma demande trouve une réponse positive, je vous souhaite une excellente semaine.

Michael Ange

 

 


 

Hello Mr. Zuckerberg,

You have some time ago that, is changing your social networking service Facebook. And it is normal for a web-based company to the Internet called "2.0". I can just go back to an old feature in your network that is "the suggestion of friend."

A young man of my acquaintance and friend on Facebook called Antoine Laquestion had the unpleasant surprise of being offered Tristane Bannon as a friend. It turns out that this young and charming person also happens to be my friend on Facebook (which may explain things)

I know Antoine has a little bit, of course, no animosity against that person. However, he would have liked this suggestion is done, how you say, a less electronic, less virtual. Do you understand ? A drink by-example. Attention, we ask you not to play matchmaker. Running a U.S. company like Facebook should be a fairly time-consuming activity without having, in addition, introduce personally identify users in your network between them. And it goes without saying that you do not know Tristane Banon except perhaps if you are passionate about our news items hexagonal but that is not the issue (poke laquestion).

No, but what my friend, Antoine, wish is that your service will stop him any friends he does not know. Accede to this request would have the double advantage of allowing me not to find myself in a very awkward situation between two people around me.
Rest assured, Mr. Zuckerberg, Tristane is currently too busy campaigning for realizing the most thunderous wrath of Anthony. And I would take care to save you the names of birds he had against your social network.

So, hoping that my request is a hit, I wish you a great week.

Michael Ange

 

 

Et aussi:

 

Tu veux mon Facebook ?

 

Face d’âne ou facebook ?

 

Dénonciation par email: c'est coooool

 

Lire la suite

Élections sénatoriales

25 Septembre 2011 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Actualité

Cette année, les sénatoriales promettent de nous réserver de belles surprises. La droite, traditionnellement majoritaire, pourrait se voir ravir sa place de leader au profit de la gauche. Pour rappel ou pour les ignorants, le sénat est le pouvoir législatif. Celui qui vote les lois. Alors me direz-vous, puisqu'il est question de "voter les lois", les mêmes qui vont organiser notre vie, nous devrions pouvoir participer... Oui mais non en fait.

Explications: en France, la liberté de voter les lois (ou les proposition de lois) est comme un forfait téléphonique illimité de 6h ou une eau minérale venant du robinet. Oui très relative car ceux qui élisent les sénateurs sont des grands électeurs dont la majorité des français, c'est bateau, ne font pas partie. 

Autre détail à savoir de ce système "démocratique" le profil type du sénateur  (celui qui décide pour nous donc) est, ce qui est logique, extrêmement représentatif de la population, à savoir: jeune (25% des membres ont plus de 70 ans), mixte (76 % sont de sexe masculin), disponible (69% ont un autre mandat local).

Mais le propos de ce billet n'est pas de présenter cette administration aussi économe qu'un Mac-Addict dans un Apple Store (327,7 millions d'euros versés par l'Etat au Palais du Luxembourg en 2011 auxquels s'ajoutent 18,5 millions d'euros de fonds propres) mais seulement de dresser un portrait de quelques-uns des nouveaux visages qui composeront peut-être les 170 sénateurs. 

Tour d'horizon sur ces candidats en lice pour 2011 capable d'apporter, nous l'espérons, par leur jeunesse et leur sang frais, une vision nouvelle au sénat.

 

Galilee.jpg

Galilée. Cet homme qui n'est plus à présenter compte bien se faire remarquer. Fermement convaincu que la terre est ronde, cet étonnant réformiste veut sortir le sénat de sa léthargie.

Idées de campagne: séparation de l'église de l'état; droit de vote pour les femmes.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gandalf-N_B.jpg

Gandalf. Avocat des causes très perdues, ce jeune homme est aussi fougueux que ses idées.

Convaincu que Marine Le Pen n'est pas la seule créature maléfique qui peuple ce monde, il compte s'installer au Sénat afin de faire émerger un projet de guerre contre l'axe du mal.

Idées de campagne: inscription de la magie comme option obligatoire à l'école, reconnaissance des droits des nains.

 

 

 

 

 

pere-Noel.jpg Le père Noël. Probablement un des candidats les plus ambitieux mais aussi un des plus jeunes, ce fer de lance du parti communiste dont il aborde les couleurs n'est pas avare en promesses. Saura t-il toutes les tenir ? Réponse après les élections.

Thèmes de campagne: dotation d'une bourse pour les étudiants mais aussi les lycéens, les étudiants, les collégiens, les chômeurs, les travailleurs, les chefs d'entreprises, les professions libérales etc.

 

 

 

 

judas-2.jpgJudas. Ce proche d'Eric Besson est l'outsider de cette élection sénatoriale. Son programme n'est connu que de lui-même. Cet homme de l'ombre pourrait être la surprise de cette fin de week-end.

Thèmes de campagnes: cours de comédie obligatoire dès la maternelle, alléger les procédures divorce pour cause d'infidélité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Wikipédia, Médiapart

 

 

Et aussi:

 

Dis papa, ça ressemblerait à quoi un meeting de pédophiles ?

 

Venu de la planète Sarkon: Nicolas Sarkozy

 

Drôles d'actualités (14) - Numéro spécial "affaire Woerth-Bettencourt"

 

Lire la suite

Une nouvelle App extraordinaire: i-Invisible Phone

6 Septembre 2011 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Divers

Férus de technologies, addicts compulsifs d'iPhone ou simples curieux seront ravis d'apprendre la sortie d'une nouvelle application pour iPhone qui fera parler d'elle: l'i-Invisible.

Une fois installé, I-invisible permettra à tous possesseurs d'iPhone de rendre son téléphone invisible. Pour vous, nous avons essayé celle nouvelle application à l'avenir prometteur et qui risque de faire autant parler d'elle que l'iPhone 5.

 

 

Tests

 

 

Main-qui-tient-1-iPhone---V1.jpg Comme vous pouvez le voir, ou plutôt ne pas voir puisque l'application n'est pas visible. Oui, il semble que les concepteurs aient voulu aller jusqu'au bout de leur idée d'invisibilité en allant jusqu'à dissimuler l'icône au sein du menu...

Donc impossible pour nous de vous montrer à quoi ressemble l'icône puisque cette dernière est invisible...

Qu'à cela tienne, un clic suffit, ou plusieurs: puisque sans visibilité il n'est pas évident de pouvoir activer la fonction du premier coup.

 

 

 

 

Main-vide.jpg

Après une heure de clics, nous avons réussi à activer la fonction I-invisible. L'iPhone est complètement invisible à l'oeil nu.

Une des premières faiblesses que nous avons relevé: impossible de jouer à aucun jeu ou même de lire ses textos... 

 

 

 

 

 

 

 

  Iphone-invisible---sur-la-table.jpg

Après l'avoir posé sur une table, nous avons alors effectué quelques utilisations plus classiques.

Ici, nous l'avons fait sonner.

 

 

 

 

 

 

 

 

La démonstration s'arrête là car notre testeur a son retour de sa pause cigarette a été dans l'incapacité de retrouver le téléphone. Nous avons bien essayé de le faire sonner mais aucun son ne se fait entendre. Nous soupçonnons très fortement que la fonction "silencieux" ait été malencontreusement activé lors des différentes manipulations.

Le testeur, un stagiaire qui a depuis été renvoyé, est resté très évasif à nos demandes d'explications.

Nous avons alors espéré que la batterie une fois épuisée éteindrait le téléphone et nous permette ainsi de voir le téléphone mais il n'en fut rien.

Après l'avoir contacté, l'éditeur nous a expliqué, confus, que la force de cette application était de fonctionner même éteint. Il n'a pas voulu rentrer dans des explications trop techniques mais il  a reconnu que c'était à la fois le point fort mais aussi la faiblesse de son application. Plusieurs utilisateurs s'étant déjà plaints de ne plus pouvoir mettre la main sur leur iPhone.


 

Conclusion

 

 

Pour terminer, nous dirons que i-Invisible est une application intéressante mais dont le tort est d'être trop efficace ou mal pensé.

À l'achat de l'application, nous avons donc eu à déplorer la perte d'un iPhone mais qui sera déduit du salaire du stagiaire qui, depuis l'incident, à trouvé lui aussi le moyen d'être invisible.

 

 

Et aussi:

 

Michael Ange & son iPhone présentent "Recharge Fatale"

 

Tout ce que vous n'avez jamais voulu savoir sur le Geek

 

Achat pas net

 


Lire la suite

Comment rédiger une lettre de menace de mort ?

1 Septembre 2011 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Services Pratiques et Coaching

3702501888_aaa8f0ef5f.jpgCe billet a pour but d'éclairer nombre d'entre vous qui se sont déjà posés la question suivante: « Mais comment rédiger une lettre de menace de mort convenable ? » Oui comment !

Cet article s'adresse donc, en particulier, aux amoureux éconduits, aux dealers de drogue en attente de jugements, aux roumains expulsés, aux licenciés pour faute grave (plantage de stylo dans l'oeil d'un collègue), aux députés engagés dans une vilaine procédure judiciaire etc.

 

Afin d'illustrer cet article, nous prendrons pour exemple différents textos envoyés par Pierre Sellier, directeur de la société d'intelligence économique Salamandre, suivi, en apothéose, d'un extrait d'un entretien téléphonique entre ce dernier et Karl Laske, journaliste d'investigation pour le journal en ligne Médiapart. Ces échanges sont extraits et publiés dans médiapart.

Le contexte afin de comprendre les tenants est le suivant: le journal cité a publié quelques articles sur un certain Ziad Takiedine, marchand d’armes et mettant en cause indirectement Pierre Sellier et sa société. Ceci, on le devine, de manière peu flatteuse. D'où le retour peu amène de Pierre Sellier.

 

SMS émis par P. Sellier à destination d'un journaliste de Médiapart (très vraisemblablement d'une pilosité inquiétante selon l'émetteur). Date 03 juillet.  « Ma poule, tavais raison ! A Karachi, on va "briser des genoux". J'espère que tu as enfin réussi à te raser la barbe. Amitiés ».

 

Autre SMS. En date du 7 juillet à 23 heures : « Plenel le moustachu et Arfi le barbu, si je vous prends désormais à encore essayer d'enculer le juge Trevidic (il s'agit du magistrat chargé de l'enquête sur l'attentat de Karachi-NDLR), je vais vraiment me facher, Cela est une MENACE DE VERITE pour protéger le juge, Dénoncez moi au juge, SVP ».

 

Et pour terminer, voici un extrait d’un échange oral entre Pierre Sellier & Monsieur Laske : « Mediapart n'est pas un journal, c'est une merde. (...) Ecoute-moi. Je suis un tueur. Je suis un tueur du service Action, tu le sais cela. Arfi, je vais le dézinguer. Lui raser la barbe et toutes ses couilles. Edwy Plenel, la moustache. Je lui rase la moustache. Je l'encule. Je suis cent fois plus intelligent que toi. J'ai rien contre toi, tu écris ce que tu veux. Tu peux me diffamer. Je m'en tape. Toi, Karl Laske, j'ai rien contre toi. Par contre, Arfi, je vais le massacrer, l'enculer. Je vais le défoncer. Enculé, enculé. Tu comprends ? Je vais le tuer. Service Action. Trois balles dans la tête. Enculé ».

 

 

Suggestions d’améliorations

 

 

Comme nous pouvons le constater, la forme de ces menaces -nous ne discuterons pas du fond qui se jouera au tribunal entre les parties concernées- se prête volontiers à améliorations. Démonstrations.

 

SMS en date 03 juillet « Ma poule, tavais raison ! A Karachi, on va "briser des genoux". J'espère que tu as enfin réussi à te raser la barbe. Amitiés ».

 

Notre proposition : « Très cher, tu avais raison ! Au sein de cette majestueuse ville que l'on nomme Karachi, nous allons "briser des genoux". J'espère que tu as enfin réussi à te raser la barbe. Amicalement ».

 

Texto du 7 juillet à 23 heures : « Plenel le moustachu et Arfi le barbu, si je vous prends désormais à encore essayer d'enculer le juge Trevidic, je vais vraiment me facher, Cela est une MENACE DE VERITE pour protéger le juge, Dénoncez moi au juge, SVP ».

 

Notre proposition : « Monsieur Plenel le moustachu et Monsieur Arfi le barbu, si je vous prends désormais à encore essayer de faire l’amour par l’anus avec le juge Trevidic, je vais être passablement irrité. Ceci est une SOMMATION SINCÈRE pour protéger le juge. Dénoncez-moi au juge, s'il vous plait ».

 

Et pour finir : « Mediapart n'est pas un journal, c'est une merde. (...) Ecoute-moi. Je suis un tueur. Je suis un tueur du service Action, tu le sais cela. Arfi, je vais le dézinguer. Lui raser la barbe et toutes ses couilles. Edwy Plenel, la moustache. Je lui rase la moustache. Je l'encule. Je suis cent fois plus intelligent que toi. J'ai rien contre toi, tu écris ce que tu veux. Tu peux me diffamer. Je m'en tape. Toi, Karl Laske, j'ai rien contre toi. Par contre, Arfi, je vais le massacrer, l'enculer. Je vais le défoncer. Enculé, enculé. Tu comprends ? Je vais le tuer. Service Action. Trois balles dans la tête. Enculé ».

 

Notre proposition : « Mediapart n'est pas un journal mais une déjection. (...) Écoute-moi. Je suis un tueur. Je suis un tueur du service Action, tu le sais cela. Arfi, je vais l’anéantir. Lui raser la barbe et toutes ses testicules. Edwy Plenel, la moustache. Je lui rase la moustache. Je vais lui pratiquer un coït anal. Je suis infiniment  plus intelligent que toi. Je n’ai rien contre toi, tu écris ce que tu veux. Tu peux me diffamer. Cela me laisse indifférent. Toi, Karl Laske, je n’ai rien contre toi. Par-contre, Arfi, je vais le massacrer, le sodomiser. Je vais le disloquer. Sodomite, sodomite. Tu comprends ? Je vais le tuer. Service Action. Trois balles dans la tête. Sodomite ».

 

 

Conclusion

 

 

Bien que la colère soit mauvaise conseillère, elle n’est pas un droit à un mauvais usage de la langue française. Mettre en garde, oui pourquoi pas, mais avec des propos courtois. Toujours.

 

Autre point. Sans information plus précise concernant la relation entre Pierre Sellier et ses correspondants, nous nous ne prononcerons pas sur le tutoiement très largement utilisé. Néanmoins, il va de soi que nous déplorons le tutoiement s’il na pas été préalablement autorisé par ses correspondants.

 

Ce sera tout. En espérant que cet article vous permettra de menacer des proches ou moins proches dans un langage décent et civilisé.

 

Article dedicacé à Laurent Joffrin professeur agrégé de politesse et de bonne manières. 

 

 

Et aussi:

 

Comment réussir sa lettre de rupture ?

 

Comment réussir sa rupture avec la vie ?

 

Comment un homme pense à la meilleure manière de rompre

 

 

Lire la suite