Oui, on peut rire de tout !

Réunions de consommateurs: les dessous

11 Octobre 2012 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Société

des moutonsÀ l'inverse de Jacques Séguela, on pourrait déclarer que si à 30 ans vous n'avez jamais participé à une réunion de consommateurs vous avez raté votre existence de pauvre.
Rappelons tout de même le principe. Une entreprise a besoin de lancer ou d'améliorer son produit alors elle lance une étude auprès de consommateurs identifiés comme des pige pardon des clients potentiels. Si vous correspondez au profil recherché, vous êtes invités à une réunion avec d'autres consommateurs pour donner votre avis sous la direction d'une animatrice patiente et compréhensive voire psy au vu de certains profils.

 

Je vais être honnête. J'ai dû mentir afin de pouvoir participer à de nombreuses réunions de consommateurs. Et ce qu’il y a de formidable quand vous vous prenez au jeu des réunions de consommateurs, c’est les nombreux rôles que l’on doit jouer. Encore mieux que Warcraft ! On peut être écolo et amateur de café en dosettes une semaine et l’autre quelqu’un d’économe et qui achète du Mac. Cherchez l’erreur. Je ne dirais pas que j’étais prêt à tout. Mais presque.
 - Vous avez combien d’enfants ?

 - Heu deux
 - Ah désolé, il faut en avoir trois pour cette étude
 - Ah mais non, j’ai oublié de compter Arthur ha ha ha.
 - Vous ne savez pas combien d’enfants vous avez ? Vous en avez deux ou trois ?
 - Siii mais il y en a un c’est compliqué. Il est d’un précédent mariage. Je l’ai renié toussa.
 - Ah vous êtes divorcé mais nous cherchons des hommes n’ayant jamais été mar..

 - AH MAIS NON ! C’est PACSE que je voulais dire. Et encore, on s’est pacsé à Las Vegas.
Et je suis même pas sûr que c’était un vrai prêtre en plus…

 

Soyons sérieux. Il n’y a évidemment pas autant de négociation pour participer. Mais il arrive qu’il manque des participants. Lorsque cela  arrive, l’organisatrice d’une étude, accommodante, vous dicte soigneusement le profil à adopter pour la réunion…
 - Alors vous vous appelez Bond, vous êtes anglais, vous appréciez le Martini, vous êtes fumeur et vous êtes d’origine Britannique. Attention la réunion à lieu à l’hôtel Bristol à 19h30. Le mot de passe est « le kit-kat est bon. Si j’avais un chat, je suis sûr qu’il en raffolerait »  Vous avez des questions ?
 - Ha ha ha non. Et mon prénom c’est quoi ? James, mouarf ?!
 - Non. Vous gardez votre prénom, Bernard. Bernard Bond sera très bien

 

Le déroulement en lui-même d’une réunion n’a rien d’extraordinaire si ce n’est la présence, certaines fois, d’illuminés. Le genre de personnages qui ont l’air de vous dire : « Tu ne te doutais jamais qu’un tel être comme moi existait sur terre, avoues ! » Si on devait dresser une petite liste de ces personnages, nous aurions :
 - le consommateur happy. Il aime le produit, la pub du produit, les produits concurrents, le front de gauche et l’extrême droite, et il prendra soin d’être toujours d’accord avec la dernière personne qui vient d’exprimer son avis. On a juste envie de lui faire apprécier les baffes.

 - le créatif frustré. La campagne de pub ou le design du produit, il est capable de la refaire si on lui laisse une heure, Photoshop et un Mac. Et aussi un peu de talent et des compétences de graphistes.
 - le silencieux. Comme son nom l’indique, il ne dit rien ne s’exprime sur rien. Le seul moment où vous le verrez le plus actif c’est pour aller récupérer son chèque.

 

Il est vrai que ces séances de confessions intimes sont uniquement motivées par l’argent. Parfois la participation à ces réunions est rémunérée en chèques cadeaux mais jamais du produit sur lesquels porte la réunion… « Et bien merci d’avoir participé à cette étude sur le SIDA. Notre hôtesse à l’accueil va se charger à travers une relation sexuelle de vous le transmettre le virus ! »

 

Et aussi:

 

Et si l'argent faisait le bonheur ?

 

Les commerçants

 

Save the french save the frangipane


Lire la suite

Le top 5 des nouvelles arnaques

1 Octobre 2012 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Actualité

pigeonDiversions, filatures, agressions, luxure…tout est étudié par les arnaqueurs pour tromper autrui. Avec le temps, les crapules ont mis au point des méthodes inimaginables pour arriver à leurs fins. Partant d’une fine observation dont j’ai le secret des faits divers, je vous livre quelques uns des tours les plus plébiscités. Petit tour d’horizon sur cette liste malheureusement non exhaustive.

1. Le faux violeur
Une technique dont les victimes sont principalement des femmes. L’arnaqueur repère une femme célibataire et vivant seule. Un soir qu'elle est chez elle, il prétexte une raison quelconque pour entrer chez elle. Là l'homme va violer sa victime pendant des heures et à de nombreuses reprises.
Son but ? Détourner l'attention de sa victime pour lui dérober de l'argent dans son portefeuille. Au commissariat, lors du dépôt de plainte, elle oublie très souvent de signaler le vol de sa carte bleue ou/et de son argent liquide.

2. L'accro à la gratuité
Un conducteur qui s’apprête à prendre son véhicule se fait agresser et voler ses clés. Le voleur en profite alors pour rentrer dans la voiture et la subtiliser. Ce que la victime sait moins c'est que le voleur va utiliser le véhicule pour se déplacer gratuitement. Avec le prix de l'essence qui augmente, cette arnaque est devenue très rentable. Parfois l’arnaqueur ira même se permettre des dépassements de vitesses. Évidemment, c’est la victime qui recevra le PV.

3. Le coup du primeur
De loin l’arnaque la plus répandue. Les victimes sont essentiellement les consommateurs de bananes.  En effet, le prix de la banane étant au kg, les victimes payent la chair qu’ils consomment mais aussi la peau de banane qui elle ne l’est pas mais pourtant bien payée. Une parade consisterait à cuisiner la peau pour la manger.

 

4. La  technique du "ça passe ou ça casse !"
Vous êtes en voiture non loin d'un bois. Pendant que vous êtes à l'arrêt, une femme en tenue très sexy vient vous aborder. Elle vous propose une relation sexuelle tarifiée. Très souvent des personnes, font l'erreur d'accepter sans exiger au préalable un devis. Or l'absence de devis ne permet pas une réclamation en cas de différent sur la prestation réalisée.


5. Le déménagement surprise
Arnaque dont la principale victime est l’état. Une entreprise de déménagement qui ne déclare pas son activité (très probablement pour ne pas payer les charges) et qui ne prend jamais la peine de prévenir ses clients. Résultat : lorsque la personne rentre chez elle, elle trouve son appartement vidée de ses affaires et pense ainsi avoir eu affaire à un cambrioleur. Le seul réconfort du propriétaire c’est de ne recevoir aucune facture pour la prestation produite.

Voilà, j’espère que cette triste liste vous invitera à être plus vigilant et de repérer dorénavant tous les nombreux dangers qui vous guettent.

 

 

Et aussi:

 

Koh Lanta 2009 - Version Trash

 

[Exclusif] Un des mineurs chiliens rescapés violé par son chef

 

Requiem pour une tueuse: non, la musique n'adouçit pas les tueurs !

 

Lire la suite