Oui, on peut rire de tout !

C'est nouveau, ça vient de sortir: c'est le vieux monde

28 Juin 2017 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Actualité, #Société

Qui se souvient de Jurassic Park ? Mais si, c’est ce film où le gars se demande : « mince, je sais pas quoi faire aujourd’hui. Huum, tiens et si je créais des dinosaures ?! » Et il le fait. Et il en est fier. Peu de temps après, un archéologue apparait et va essayer de mettre un peu de raison dans tout ça. On va l’appeler, au hasard, Jean‐Luc. Donc Jean‐Luc l’archéologue grogne « mais c’est quoi là ? C’est pas nouveau ça ! Et puis c’est dangereux ! Imaginez qu’ils nous confondent avec du steak tartare à l’heure du déjeuner ». L'argument peut s'entendre. La suite on la connait.
La séquence politique qu’on subit actuellement, c’est pareil. Macron, se lève un jour, et se dit « tiens et si je faisais du neuf avec du vieux !? » Collomb, Le Drian, le programme économique, la 5ème république, etc.
Mais bon quitte à choisir, autant préfèrer peut-être un bon T‐rex. Le T‐Rex, lui a une vraie politique égalitaire. Il bouffe tout le monde. Sans distinction d’âge, de religion, de sexe ou de couleur. Tu peux être noir, blanc, jaune, il te croque pareil. Peut‐être avec une légère préférence pour les écolos. Quitte à se goinfrer autant se goinfrer bio.

Non, navré, qui pour y voir du neuf ? C’est comme un magicien qui veut vous bluffer en faisait disparaitre un lapin. Désolé Maïté, notre cuisinière du midi, une baguette à la main également, elle te faisait pareil et elle te demandait pas d’applaudir.
Personne n’a l’air de s’en rendre compte, à part moi évidemment, mais la situation est grave. Rappel du contexte: pas de cumul de mandats. Donc les députés auront plus de temps pour députer. Mais voilà, en plus, ordonnances. Donc encore moins de choses à députer. Et là…tout le monde devrait se méfier. Ce n'est pas comme si nous n'avions aucune connaissance sur le sujet: que font des jeunes qui s'emmerdent en bas des immeubles ? Ben, ils emmerdent tout le monde.
Alors imaginez 577 députés en train de zoner devant l’Assemblé Nationale :
Eh toi, là, tu veux pas une motion ? Allez c’est de la bonne motion. Allez viens j’ te fais un
prix !

577 députés qui oisivent à cause des ordonnances, non, personne ne peut se représenter le désastre.
Imaginez ce qu’auront à subir les journalistes pendant une conférence de presse : « eh non les mecs vous allez pas partir tout de suite, ça fait à peine 6H qu’on est là. Je chauffe à peine. France Inter ? Europe 1 ? Rhoo les gonzesses »
Et Marine le Pen ? Qu’est que vous croyez qu’elle va faire si elle s’embête ? Oui, elle va broyer du noir. Etant d’origine antillaise, laissez‐moi vous dire que cette idée ne m’enchante pas du tout.
Alors évidemment les réactions internationales face à cette situation n’ont pas tardé. Le président des E.U aurait tweeté « Lol ». C’est rare de voir celui‐là aussi laconique et pas dans l’outrance.
Comme quoi un Donald ça Trump énormément. Poutine lui aurait déclaré : ztrdmodrr. Pour les non russophones, ça veut dire mdr en russe

 

Mais celui qui m’inquiète le plus c’est Manuel Valls. Certainement le gars le plus brillant du monde. Ne riez pas. Autrement comment avec sa popularité sur le déclin, il a pu passer ? Mais j’ai eu la réponse via une source dont je ne peux vous dévoiler l’identité. De toute façon, je ne l’ai pas non plus. Tout ce que je sais, c’est que mon informateur a signé sa lettre anonyme d’un mystérieux FH. Dans cette lettre, il me révèle que telle qu’il connait Valls, ce dernier n’a pas pu se débrouiller de 10 000 façons. Il a fait deux choses.
La 1ère, il a ajouté les initiales EM, pour En Marche, à son prénom histoire de ressembler à celui qui me remplace
La 2ème : il a dû aller voir tous les mecs de l’Essonne à qui il doit de l’argent et il a dû leur dire la chose suivante :
Eh les gars, bon, je vais signer à chacun d’entre vous une reconnaissance de dette. Comme
ça, ça m’oblige à vous rembourser. Non calmez‐vous, calmez‐vous. Heu, j’ai oublié les papiers
mais ils sont déjà prêts. Vous voyez la mairie ? Je les ai laissés là‐bas. Vous y allez et vous
n’avez qu’à y prendre chacun, le bulletin pardon la reconnaissance de dette avec mon nom
et prénom écris là‐dessus. Là y’a le notaire qui va prendre votre identité pour authentifier la
procédure et vous mettez bien l’enveloppe dans l’urne pardon le coffre‐fort transparent. Je
saurais que c’est vous et combien je vous dois. ET SURTOUT vous n’écrivez rien dessus.
Pourquoi ? Ben sinon ça annule le remboursement. Et t’auras pas tes sous José. Voilà. Bon
dimanche à vous.

 

Bon, je m’arrête là. Je ne vais vous spoiler le film, de tout ça façon c’est nous les acteurs. Mais si un jour on m’avait dit que je jouerais dans socialiste park, je ne l’aurais pas cru.

Lire la suite