Oui, on peut rire de tout !

Les ruptures sentimentales

1 Février 2006 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

101023 - Comment rompre par téléphoneLes instants qui suivent une rupture sont des moments très particuliers. Un déstabilisant sentiment vous envahit. L'air a une odeur différente, ça pue. Vos amis vous parlent d'une manière bizarre. Les filles se détournent subitement de vous. Vous venez d'être plaqué.


Mais en même temps, on est libre, libre comme l'air, libre comme le vent qui sort d'un sphincter dilaté.

Le plus difficile est de faire face à cette soudaine liberté. Mais dieu, merci vous n'êtes pas le seul à avoir connu cette sensation. Ni le premier, ni le dernier. D'ailleurs, elle devait bien être drôle la tête du premier homme libre de toute contrainte amoureuse.

Il s'appelait l'Homo Erectus. Pourquoi Erectus ? Parce qu'il est le premier homme à s'être relevé d'une déception sentimentale. Et ouais, encore plus que maintenant la vie n'était pas facile à cette époque. Et contrairement à aujourd'hui, il ne pouvait pas boire pour oublier, puisque l'alcool n'existait pas à cette époque. Dur, dur.

Et alors qu'est ce qu'il faisait notre homo pour oublier ?
Eh ben, il partait avec ses potes se faire de longues virées. Sans femme naturellement. Et là notre homo découvrait les joies d'être parmi d'autres hommes. Leur passe-temps favori était de jouer avec leurs lances. Et ils en passaient du temps à manipuler leurs lances près du marais.
Oui, car il faut le savoir, le marais était le coin préféré des homos. Mais les homos ne pouvaient pas passer ainsi leur journée: ils fallaient aussi qu'ils ramènent du gibier. Donc quand ils ne jouaient pas, ils se mettaient à tirer sur tout ce qui bouge. Heureusement que leurs lances étaient bien dures. Car le gibier était féroce. Mais nos hommes des cavernes avaient maintenant une longue expérience de la chasse. Il était rare qu'ils reviennent bredouilles. Et puis, à force d'expédition, quand ils tiraient, c'était très souvent un bon coup.

Et c'est ainsi que nos chasseurs revinrent chez eux.
Plus gais que jamais. De la nourriture pour tout le monde.
Même le chef allait être content. C'était un terrible chef. Il ne partait jamais chasser. C'était pas son truc. D'ailleurs il n'était pas vraiment du village. Il vient du sud et il dit à qui veut bien l'écouter qu'un jour, il y reviendrait. Enfin bref. C'était un chef assez particulier. Physiquement il était très petit. Féroce mais petit. C'était un homo micro. Et il s'appelait Dash.

Et comme dans tous les villages des temps anciens, il y avait aussi un sorcier. Ce sorcier adorait les arbres et particulièrement les sapins. C'est pourquoi lui, c'était un homo sapins.
Ce sorcier était particulièrement doué. En plus d'avoir découvert le feu pour son village, il avait aussi découvert l'herbe à fumer, et la pipe qui permet de la fumer. Seulement il avait un problème. De pipe, il n'en avait plus puisqu'il avait cassé la sienne lors d'une cérémonie. Les hommes étant partis chasser, et les femmes affairées à leur tache quotidienne, il n'y avait personne du coup pour lui tailler une pipe.
C'était sans compter Dash.


Et aussi:

Les règles des hommes

Comment réussir sa lettre de rupture ?

Comment réussir sa rupture avec la vie ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La brune d'hier 21/11/2010 10:49



Pas mal du tout, très subjectif.



Michael Ange 21/11/2010 11:09



Ah c'est bien. C'esy corrigé la brunE lol



Matou 22/06/2010 00:04



J'adore ton style d'écriture très personnel et très drôle. Ce blog est déjà dans mes préférés. Continue ainsi.



Michael Ange 22/06/2010 11:04



Merci. ça fait plaisir. On va essayer ;-)