Mardi 18 août 2009 2 18 /08 /Août /2009 22:44

Dans très peu de temps la loi HADOPI va être adoptée, ce qui implique que les internautes surpris en train de télécharger du contenu illégal courront le risque de voir leur ligne internet suspendue et d'aller en prison.

La première fois que cette loi est passée devant le conseil constitutionnel, organe politique composé de sages, la loi a été en partie censurée. Pourquoi ? Sans entrer dans les détails, c'est d'une part parce qu'une suspension massive devait et doit passer par un juge, et d'autre part parce que, dans son ensemble, le système supposait que l'internaute moyen puisse fournir la preuve technique qu'il n'avait rien téléchargé. Autant demander à une actrice X de vous fournir un certificat de virginité.

C'est pourquoi cet article dont le but est de vous familiariser avec l'informatique et l'internet qui entreront dans le champ de cette loi. Il vous permettra aussi de parfaitement comprendre les raisons de votre arrestation à votre domicile à 5h du matin par les autorités judiciaire en cas de piratage.
En effet la loi HADOPI dans son volet sanction, répression et flagellation prévoit la possibilité d'une peine de prison ferme.
Il est donc important, au même titre qu'un violeur ou qu'un assassin avec qui vous partagerez sans doute votre cellule, que vous puissiez comprendre votre crime. Point de rédemption sans expiation.

J'en profite pour vous préciser qu'à ce jour nous en sommes à l'HADOPI 2, et qu'au train où va la capacité du gouvernement à comprendre l'inconstitutionnalité d'une loi quand elle s'attaque aux libertés individuelles, il n'est pas exclu que nous arriverions, un jour, à l'HADOPI 9.
Ne prenant pas à la légère, non plus, la volonté du gouvernement à éradiquer définitivement le piratage de cette planète il n'est pas impossiblee qu'à l'HADOPI 27 il soit question d'une condamnation à mort après le premier courrier électronique de mise en garde.
Il faudra surveiller sa messagerie de très près.

Ceci dit au contraire de beaucoup d'escrocs ou, pire, de politiciens je ne vous demanderai rien en retour de ce petit éclairage. Pas d'argent, ni de bulletin de vote, n'est requis. Juste votre attention.

Alors commençons. Par la base s'il vous plait...suite ici


Et aussi:

Tu veux mon facebook ?

Net-Dating


Les blogs qui déblog

Par Michael Ange - Publié dans : Internet & Réseaux Sociaux
Ecrire une stupidité - Voir les 1 stupidés
Retour à l'accueil

Me suivre sur twitter

Fessedebouc

Présentation

  • Oui, on peut rire de tout !
  • : Michael Ange était rédacteur pour un magazine urbain parisien qui a fait faillite. Enchainant dépression sur dépression, il est aujourd'hui interné à Saint-Anne. Remontant progressivement la pente mais toujours sous surveillance médicale, il profite de son temps libre pour tenir un blog.
  • Retour à la page d'accueil

Derniers articles

Liste complète

Recherche d'un article

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés