Oui, on peut rire de tout !

Vous avez demandé un suicide ? Ne quittez pas !

21 Septembre 2009 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Actualité

L'actualité de ces dernières semaines a de quoi être étonnante, non ? Je fais référence aux mesures prises pour prévenir le suicide en prison et plus particulièrement du nombre élevé de suicides à France Télécom.

Deux endroits qui n'ont, on est bien d'accord, pas la même vocation provoque une même tendance. Celle du suicide. Et si on analysait un peu les raisons.


N'ayant pas connu de son vivant de suicidaire, je n'ai que quelques références cinématographiques, comme Mel Gibson dans l'arme Fatale. Il joue le rôle d'un flic qui devient suicidaire depuis qu'il a perdu subitement sa femme dans un accident de voiture. Toujours dans le registre de l'amour, on a le célèbre Roméo qui se poignarde quand il découvre que sa belle et tendre Juliette est morte. Autre motivation. la mutante 2, le héros est possédé par un extra-terrestre qui le pousse à tuer deux jeunes femmes. Sentant perdre lentement le contrôle de sa personne, il décide de mettre fin à sa vie.

Bref, le suicide, on le voit bien est une solution quand on ne trouve plus de solutions. Là, à France Télécom, nul extra-terrestre qui veut conquérir la planète. Encore moins de perte de sa bien-aimée. Non, juste UN CHANGEMENT DE POSTE. Plus émotif, tu...heu meurs ! Comment ça déjà fait ?


Certes dit comme cela, ça fait pas bien sérieux. Afin d'y rémédier voilà une ambiance plus appropriée:

Don Vito Corleone (accent du parrain) : Tony, tu m'as beaucoup déçu

Tony: C'est pas de ma faute parrain, c'est la famille Fenotti qui m'a piégé et...

- SILENCE ! C'est trop tard. Tu vas devoir servir d'exemple. Tu connais la punition quand on me trahit...

- Non, Padre, NON !

- Si. Tu seras muté au service clientèle de l'agence France Télécom de Saint Brieuc. Emmenez le !

- Noooooon


De manière plus réaliste, s'il y a tant que ça de suicidaires à France Télécom, une solution serait d'imposer un costume en papier aux employés. Il paraît que ça marche en prison

- J'en ai marre de ce job à la con. Je vais me foutre en l'air. Je vais sauter et on pourra me ramasser qu'à la petite cuillère

- Arrête tes conneries Bernard. Tu risques rien. T'as encore oublié d'enlever ton costume en bristol. Allez dépêche toi de rentrer, c'est crème caramel à la cantine et tu vas encore faire la gueule si y'en a plus.


Une autre solution serait d'être solidaire. Oui, parfaitement, solidaire. Un peu de compassion pour nos pauvres fonctionnaires qui font un dur boulot. Prenez exemple sur moi lorsque j'appelle FT.

- France Télécom bonjour. Sara pour vous servir. Comment puis-je vous aider ?

- Bonjour Sarah. Heu c'est pas facile à dire. J'ai vu une pub pour SFR et heu...je dois vous dire que j'ai toujours apprécié vos offres, hein. C'est pas la question.

- Je ne comprends pas Monsieur. Que désirez-vous ?

- Écoutez Sarah, ça n'a rien à voir avec vous. Mais depuis cette pub, je souhaiterais être dégroupé et passer à SFR.

- Bien..

- Non, il faut que vous compreniez: c'est juste temporaire. Pour essayer. C'est un dégroupage PARTIEL que je demande, pas total. Comme une espèce de break. Un petit break. Vous comprenez ? J'apprécierais toujours ce que vous avez fait pour moi.

- Écoutez Monsieur il n'y a pas de problème

- Vous êtes certaine Sarah ? Vous ne le prenez pas mal ? Ok.. Mais promettez moi une chose: si

jamais, ce break vous met mal à l'aise, vous n'hésitez pas et vous m'appelez ! C'est promis ? Allô ? Sarah ? SARAAAH !!!


 

Et aussi:

Pyjama et papier et prison en toc

Destination finale

La mort

Comment réussir sa rupture avec la vie ?


 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jolly Jumper 20/04/2010 02:03



Mais que c'est adorable de se foutre de la gueule des personnes de FT. Ca demande pas beaucoup de ressources, pas plus de courage. Et puis nous savons tous que les gens du service public sont
litteralement pris pour des esclaves, à n'importe quel niveau de compétence. Pratique. Mais j'aimerai qu'un jour, on vienne vous dire que vous changez de boulot et de lieu, à 150 km svp, et lundi
prochain, sinon, c'est la porte, hein, bien sûr, la croissance ne permet pas votre bonheur, faut quand même pas deconner. Ce jour là, vos billets seront sans doute moins cons.



Michael Ange 20/04/2010 10:49



Bonjour Jolly,


 


1er: Je me fouts de la gueule de TOUT le monde. Alors c'est un peu facile d'arriver et de dire "ouais mais c'est pas bien de moquer d'eux". Le problème étant qu'il n'y a pas, sauf erreur de ma
part, personne ou rien qui ne soit à l'abri. Même Princesse Sarah qui n'a jamais fait de mal à personne à droit à un article, c'est dire lol.


 


2. Au niveau d'un blog, ça ne demande effectivement pas beaucoup de ressources pour me payer leur tête. L'inverse également...


 


3. Personne n'a dit que leurs conditions de travail étaient faciles. Mais ce qui reste quand même sidérant, à mon sens, c'est de vouloir se suicider pour ça. Sinon dès que ça va pas, on
commençait à se suicider, il resterait plus grand monde. À commencer par les supporters du PSG.


 


4. Merci de me faire une critique. Même négative. C'est toujours bon à prendre.


 


cCci dit, si je puis me permettre, il serait bon que vous ne soyez pas trop à cheval sur certains de mes billets (même si vous vous nommez Jolly Jumper) afin d'éviter un ulcère ;-)


 


MA



Caliel 02/10/2009 17:51


Je suis tout a fait d'accord avec ce point de vue Mickael Ange, il ne faudrait pas pousser le bouchon trop loin.
C'est compréhensible qu'on puisse en arriver un certain stade & vouloir passer a l'acte mais il faudrait aussi se dire qu'il y a bien pire ailleurs que "ces raisons" & ces personnes ne vont
pas autant se jeter ou utiliser je ne sais quelle sortes de chose pour en finir.
Je pense qu'il y a une sorte d'effet "je" ne dois pas perdre mon boulot ou etre moins performant pour etre 'in' dans le monde actuel au risque de paraitre aux yeux des autres une personne peu
fiable... Vous êtes mûté oui c sur ça peut être dur ou engendrer des "dommages collatérasux" certes mais pas au point d'en finir de toute façon c'est la loi de la jungle a la mode actuelle a nous
de nous y adapter & surtout que là la perte est certainement palpable comparé aux gens qui perdent tout alors qu'il n'ont deja rien!
Il y a certainement une estime ou je ne sais quel autre souci psychique de soi deja tres bas pour ces personnes & qui de ce fait s'énormise si je puis dire qd un petit engrenage vient perturber
leur vie bien posée.
D'autre personnes se contenteraient enormément de ce que certaines peuvent posséder... A méditer


Michael Ange 03/10/2009 15:09


Hello Caliel,

Tiens cette semaine, j'ai eu cette réflexion. Et si on racontait cette histoire à des africains. Du genre somaliens ou même aux chinois qui travaillent en campagne. À mon avis, ils comprendraient
pas, les pauvres. Moi aussi, à bien y réfléchir.

MA


Mouffles 21/09/2009 15:04

Ouaip...Tu as raison de ménager Sarah... C'est dingue quand même... Se suicider à cause du taff....Triste époque hein ! BisousMouffles

Michael Ange 21/09/2009 17:00


Oui, triste époque. Et comme dirait l'autre: "les temps changent"

MA