Oui, on peut rire de tout !

Bilan autour de la grippe Aaaaah

27 Janvier 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Actualité

 

INTERVIEW - Une nouvelle entrevue* où Patrick du Sel d'Abord va tenter de faire le bilan avec le professeur Michael Ange, proctologue à l'hôpital "Nom de Dieu" sur la gestion controversée de la grippe A


Patrick du Sel d'Abord: Bonjour Professeur Ange.

Michael Ange: Bonjour Patrick du Sel d'Abord

Patrick du Sel d'abord: Avant de commencer cette interview, permettez moi de vous souhaitez mes meilleurs vœux et une bonne année 2010.

MA: Merci. À vous aussi. On se fait la bise ?

PSA: Non. Alors Professeur, expliquez nous ! Qu'est ce qui s'est passé ? Cette pandémie de grippe n'en était pas une finalement ?

MA: Si. Nous avions affaire à une...Comment dîtes-vous déjà ?

PSA: Une pandémie. Ah ne recommencez pas ! C'est pourtant pas compliqué à retenir comme mot. PAN comme pandi panda. DÉ comme débile. Et MIE comme mytho.

MA: Merci mais pas la peine de s'énerver. Et ben oui, nous avions affaire à une pandé...heu, une très grosse épidémie, tous nos experts sont formels. De plus, non seulement la grippe A était dangereuse mais vous pouviez courir de graves dangers si vous étiez atteint en même temps du sida et du cancer.

PSA: Soit, mais n'avez-vous pas à un moment surestimé la grippe A ?

MA: ATTENTION, derrière vous !!!

PSA: Aaah ! QUOI ?! Qu'est ce qu'il y a ?

MA: C'était la grippe A. Vous voyez, elle vous fait peur aussi.

PSA: Je ne trouve pas ça drôle

MA: Rhôoo ça va.

PSA: Vous devriez prendre cette affaire plus au sérieux. Et ces quoi ces rumeurs ? Vous étiez passé de deux doses à une mais il parait maintenant que vous vaccinez maintenant les gens avec 40 doses !! Par personne !

MA: Heu oui. On voulait passer à 50 mais on a eu des morts ! 

PSA: QUOI ?!!

MA:  Mais c'est les consignes du ministère: TOUT DOIT DISPARAÎTRE ! Vous savez que nous nous trouvons avec un stock pas possible de vaccins depuis les emplettes de Roselyne . Que voulez-vous qu'on en fasse de toutes ces doses  de vaccins ? Les labos ne veulent pas les reprendre, les pays de l'est n'ont pas une thune avec la crise. Et même les africains n'en veulent pas. Sous prétexte qu'ils ont assez à faire avec la famine.

PSA: Mais c'est pas une rai..

MA: De toute façon, on a un pot fou. Figurez-vous qu'avec Haïti...

PSA: Non, ça va, j'ai compris. Et ces accusations de l'OMS comme quoi les experts de l'OMS recevraient de l'argent de grands labos pharmaceutiques ?

MA: Balivernes. Bon, il arrive que certains reçoivent des petits chèques cadeaux FNAC avec leur Sanofi Magazine mais c'est tout. Pas de quoi en faire tout un plat

PSA: Bon, merci professeur. Je crois que nos internautes ont en assez entendu.

MA: Heu non attendez, certains de nos experts de l'OMC prédisent une grosse pandémie, de rhume C à venir. Et ils sont formels.

PSA: Rhume C ? Jamais entendu parler. Il doit y avoir encore un labo derrière tout ça

MA: Pas du tout. D'abord C c'est pour "chiasse". En effet, les symptômes sont une violente diahrée après un éternuement. C'est surtout gênant si vous êtes à la piscine ou si vous portez un slip blanc mais ça reste très contagieux. Et aucun lobby derrière nos experts. C'est le professeur Tessier qui...

PSA: Elisabeth Tessier ?!

MA: Heu oui vous la connaissez ?

PSA: OUI ! C'est une VOYANTE !! Pas une scientifique ! Elle ne mène pas d'études scientifiques, ne procède pas à des analyses médicales, pas de...

MA:  Ah non ! Là, je vous arrête, elle sait lire dans les boules et les entrailles de KFC. Et au moins on ne nous accusera pas qu'un lobby pharmaceutique soit derrière ces mises en gardes. La seule chose qu'elle vous demande c'est d'être bien attentif devant votre écran de télévision. Des remèdes pour guérir la maladie seront donné en direct et en exclusivité sur toutes les chaînes hertziennes. Mais il faudra surveiller aussi les programmes du câble et de la TNT.

PSA: Oui d'accord mais d'où proviennent ces fonds ?

MA:  Ne vous inquiétez pas. Le seul financement qui existe provient d'une revue scientifique très sérieuse avec laquelle elle travaille et..heu comment s'appelle t'elle déjà ?

PSA: Télé 7 jours ?

MA:  Ah oui, c'est ça ! Comment le savez-vous ?

PSA: Une intuition. Merci professeur.

MA:  Ah l'interview est fini ? Heu de rien. Au rev...aaaa...ATCHOUM ! Et meeeerde ! Un pantalon tout neuf.


Propos recueillis par Patrick du Sel d'Abord ressuscité*


Et aussi:

 

Comment faire parler de vous de manière originale en un billet*


Questions et réponses autour de la grippe Ha ha ha

 

Sciences et rires - Où=dtC2

 

Destination finale

 

La mort

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mouffles 28/01/2010 22:37


Trop bon !!!!!
Je suis fan oui et je l'assume et je le reste !!!!
Bisous
Mouffles


Michael Ange 30/01/2010 22:25


Oui, la seule sniff, lol
Bises aussi ;-)
MA