Oui, on peut rire de tout !

Drôles d'actualités (14) - Numéro spécial "affaire Woerth-Bettencourt"

26 Septembre 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Actualité

 1011---Des-notes-qui-sentent-pas-bons-retrouvees-chez-Lili.jpgDepuis Pinocchio, Eric WOERTH est le type le plus incroyable que la France ait connu. Oui, le plus incroyable. Évidemment tant qu’on ne connaîtra pas les conclusions de ce qui sera THE affaire de l’été 2010 (et peut-être de l’année) on ne saura jamais jusqu’à quel point il aura menti ou oublié certaines choses (Aaah, Alzheimer quand tu nous tiens !).


Mais ce n’est pas le point, je dirais, essentiel à retenir. Non, l’élément le plus fantastique c’est qu’à aucun moment, je dis bien à aucun, le doute semble l’assaillir. C’est quand même énorme, non ? Il faudrait quand même qu’un journaliste ose lui dire un jour: « Monsieur le Ministre, la légion d’honneur ce n’est pas un flyer. Vous ne pouvez pas la distribuer comme ça à vos potes de vacances! »

Et le ministre de répondre: « Ah bon ? Vous êtes sûr ? »

- Oui Monsieur le Ministre. Elle ne revient qu’à des personnes qui se sont distinguées par des actions courageuses...

- Il en fallait. Patrick a embauché ma femme tout de même !

- Heu mais ça ne suffit pas

- Attendez que je vous la présente et vous allez voir si Patrick ne mérite pas une médaille !


Dans ce dialogue imaginaire, c’est bien entendu de Patrick de MAISTRE, le gestionnaire de la fortune de l'héritière de l'Oréal Lilianne Bettencourt, dont il est question. Alors officiellement, Éric Woerth ne le connaît pas depuis longtemps. Ou plutôt, il a oublié qu’il le connaissait depuis longtemps. Curieux, non ? En fait, j’ai trouvé l’explication. Soit Éric Woerth a vraiment quelque chose à se reprocher mais c’est pas possible puisqu’il n’arrête pas de répéter qu’il est honnête. Soit Patrick a eu une carrière, plus jeune, dans le porno gay. On peut ainsi comprendre pourquoi Éric Woerth était si gêné de dire qu’il le connaissait depuis longue date.

Dans ces conditions difficile de le présenter à sa famille. Même politique.

- Éric, il est sympa ce Patrick dis donc ! Et où vous êtes vous rencontrés ? Tu ne nous l’as jamais dit au fait !

Éric: - Heu, disons que Patrick est assez bien implanté dans l'univers du cinéma

- Ah ouais mais c’est génial ça ! Et tu crois qu’il pourrais introduire Carla dans le milieu ? Au sens figuré bien-entendu. Si tu y arrives, tu pourrais être bien vu par le patron tu sais ?

Éric: - Écoute, je sais pas. Elle préfère pas avoir une médaille ? J'en ai...

- Allez fais pas ta tête de con Éric ! Par-contre, y’a un truc qui me chiffonne. Je suis pas un grand spécialiste du cinéma français mais ni sa tête ni son nom ne me dit quelque chose ton Patrick. Il a joué dans quel film ?

Patrick: - L’étalon est dans le Pré, Sodome et Gomorrhe, Fesses-ci fesse-ça, La grande part..

Éric: - Bon Patrick, ça va aller, je crois qu’on a compris

- Eh ben c’est bizarre parce qu’aucun de ces films ne me parlent.


Mais l’affaire Woerth-Bettencourt ne s’arrête pas là:probable conflit d’intérêt, trafic d'influence, financement illégal de campagne, vol de tickets restaurants de mon entreprise (normalement il n’a rien à voir dans cette histoire mais ça ne m’empêchera pas de me méfier) etc. Et avec tout ça, comme je vous le disais plus haut, jamais notre ministre du budget ne doute. Pas même après la découverte d’une lettre écrite de sa main qui infirme ses dires. Et bien, malgré ça, il reste sur ses positions. C’est fort, non ? Habituellement, je dis bien habituellement, une personne normalement constituée finirait par vous dire: « Je sais ce que vous pensez. Et vous auriez raison de le penser: les faits sont contre moi. Malgré tout, je suis innocent » Il aurait pu même ajouter : « Si cela était arrivé à quelqu’un d’autre j’aurais même pensé probablement la même chose que vous ». Et bien non. Pourtant, moi, j’aurais juré qu’il y a bien un moment où il doit quand même se dire « Oula ça va pas passer je le sens ! Ça va pas passer, ça va pas ! Quoi, mais ? Ils disent rien ? Ils font bien une tête bizarre mais personne ne me contredit. Cool ! Profitons-en qu’ils sont encore dans les choux pour leur re-balancer que je suis honnête et vite je déguerpis ! »

 

Au fur et à mesure qu’on avance, on a presque l’impression, tellement ça devient énorme cette histoire, d’avoir affaire à un spectacle de magie celui de la femme coupée en deux mais qui a complètement raté. Il y a du sang partout sur la scène et le magicien, imperturbable, tente de calmer le public horrifié:

- ha ha ha, sacrée Simone ! Arrête tes bêtises, tu vois bien que le public ne rigole pas. SIMONE, bon sang ! Allez range moi ces intestins et viens dire au revoir au public !


Cependant, il y a quand même un autre point qui ne faudrait pas oublier dans toute cette histoire. Si le ministre du budget a autant de souci, c’est un petit peu à cause de son patron. Honnête on le saura un jour, mais s’il y a quelque chose qu’on ne peut pas enlever à Éric Woerth c’est sa loyauté. Et si on devait, un jour, faire un film de ce scandale, les idées de titres viennent toutes seules: « Super Lassie », « Un voyou peut en cacher un autre », « Un corruptible », « Les ri (pas de poux n'oublions que l'Oréal est une marque de shampoing) » ou mieux « Dépouille la vieille si tu peux ! ». Et réalisé par Claude Le Louche cela va sans dire.

 

 

Et aussi:


Venu de la planète Sarkon: Nicolas Sarkozy

 

Les militaires du RER: pourquoi ils déraillent ?

 

Rires Sans Frontières


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

thor jessicalba 31/08/2011 12:12



excellent ! franchement je préfère me limiter à lire les actualités dans tes articles, par rapport au reste ça supprime l'envie de gerber et ça ajoute du rire ;-)



Michael Ange 31/08/2011 15:03



Merki :-)