Oui, on peut rire de tout !

Hommes plus petits que leurs femmes: une souffrance muette

2 Octobre 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

101023 - Vous les femmesQui ne s’est jamais posé la question, en voyant un couple dont le mec est plus petit que sa copine comment leur 1er rendez-vous a pu se dérouler ?

Je parle du 1er baiser. En général, nous sommes bien d’accord, c’est plutôt le mec qui prend les initiatives. Et à la fille de décider si elle veut ou pas faire un potage d'amygdales (je préfère cette expression moins désuète que « soupe de langue ») avec son prétendant.

 

Alors qu’est-ce qu’il se passe quand le mec est le plus petit du couple ? Est-ce qu’il doit, du coup, demander l’autorisation ?

- Heu Carla ce fut une soirée magnifique. Est-ce que tu peux te baisser cinq minutes pour la conclure ?

Évidemment c’est le genre de phrases à très bien prononcer au risque de se faire mal comprendre et d'avoir à gérer un incident diplomatique...

- heu Carla ce fut une soirée magnifique. Est-ce que tu veux baiser cinq minutes pour la conclure ?

 

Et ça ne doit pas être la partie la plus difficile quand on est le plus petit du couple. Imaginez: dès que quelque chose est tombé à terre. Devinez, qui du couple, doit se baisser pour aller le ramasser sous prétexte qu’il est le plus près du sol ?

 

Et je parle même pas des présentations aux copines:

- Allez il est où ton Nicolas ?

- Heu ben vous marchez dessus les filles.

- Ah mince, je me disais aussi qu'elle était vraiment bizarre la texture de ta moquette.

 

C’est aussi le prétexte aux réflexions désobligeantes:

- Dis donc Nicolas, le shampoing antipelliculaire, c’est pas pour avoir des points fidélités au Monoprix que je l’ai acheté. Quand je me tourne vers toi, j’ai l’impression d’être un colombien à qui l’on propose un assortiment de cocaïne.

 

L’humiliation par les critiques négatives est le 1er chapitre dans l'histoire du calvaire. Viennent ensuite les privations, et enfin la violence physique. Car un homme plus petit que sa femme a plus de chances d’être victime de violences physiques en cas de conflit grave qu’un homme plus grand. Ou, en tout cas, plus de chances de se prendre un mauvais coup en cas de home-fight.

 

En exclusivité, nous avons pu interviewer, pour cet article, un homme victime de cette violence conjugale.

Il a tenu pour cela à rester anonyme. Comme son nom doit rester secret nous l'appellerons Nicolas S.:

Michael Ange: Bonjour. Déjà merci d’être venu. Nous imaginons à peine comment cela doit être difficile pour vous de témoigner. Alors Nicolas racontez-nous votre histoire.

Nicolas S. : Bonjour. Alors voilà je m’appelle Nicolas et...vous êtes certain qu'elle ne risque pas de tomber sur votre blog ?

Michael Ange: Heu certain. Ce blog dispose d'un filtre anti-filles. Allez-y continuez !

Nicolas S.: Aors voilà je suis beaucoup plus petit que ma femme. Beaucoup plus petit. En fait, je n’ai vu le visage de ma femme qu’une seule fois. Sur une photo. À vrai dire, je ne connais d’elle que ses jambes et le dessous de ses seins. Très doux au demeurant. Et puis sa voix. Forte, terrible comme l’orage.

Même si je suis amoureux de ma femme, j’en ai plus qu'assez de cette situation. Elle se sert de moi comme tabouret. Et dès que nous avons un échange un peu vif, elle me gifle et me donne même parfois des coups de pieds au visage.

- On appelle ça des high-Kick Nicolas. Quoique dans votre cas cela peut être aussi bien des low kick. Ha ha ha. Excusez-moi. Mince alors. Lui arrivait-elle parfois de vous faire des « Perfect » ou des « fatality » comme dans Mortal Kombat ou Street Fighter ?

Nicolas (en sanglot): Oui

Michael Ange: Attendez ne pleurez pas. Du nerf mon gr..heu mon gars. Alors que s’est-il passé ensuite ? Vous avez essayé ensuite de vous enfuir je crois ?

Nicolas: Oui

Voix féminine:Je veux que tu saches ,j'irais chercher ton coeur si tu l'emportes aill... 

Nicolas: Ah excusez moi c’est elle. Il faut que je décroche. CLIC. Oui Carla chérie. Quoi ? Non avec un journaliste ? Hein tout de suite ? Mais... ! Oui bon j’arrive mais ne t’énerves pas. Attention je raccroches mais c’est pas sur toi. À tout de suite. CLIC. Et ben excusez-moi, je dois y aller. Il y a des manouches qui bloquent l’entrée du jardin avec leurs caravanes. Elle veut que je les expulse dans l'heure.

 

 

Et aussi:

 

Comment un homme pense à la meilleure manière de rompre

 

Comment réussir sa lettre de rupture ?

 

Pourquoi les hommes mentent-ils ?


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Célibataire et Stupéfiante 05/10/2010 20:31



Mdr j'adore l'idée du filtre anti-filles! J'ai pensé à mettre un filtre anti-garçons sur mon blog à moi mais je me suis rendu compte que ça me priverait de pas mal de mes visiteurs :)


Sinon c'est une souffrance réelle pour la fille aussi oui oui! Je sais de quoi je parle, je mesure 1m72 - bon d'accord, je suis pas géante, mais c'est pas facile de trouver un mec qui veuille de
moi ET qui puisse marcher fièrement à mes côtés quand il me prend l'envie de mettre des talons.



Michael Ange 06/10/2010 01:45



Ohhh ma pauvre. La vie est trop dure. Fais tes recherches pour commencer du côté de la fédé de basket ;-)


Ooh my good, j'adore les talons. Mon pêché mignon lool.


MA