Oui, on peut rire de tout !

Sciences et rires - Où=dtC²

18 Octobre 2009 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Société

Génétique
L'équipe du professeur Koswi de l'université américaine du Massachaussettes a réussi, par impulsion électriques, à émettre à partir d'une méduse le son "KA". En multipliant les impulsions électriques, les chercheurs ont réussi à faire dire à la méduse le mot "caca".
Reste à découvrir quelles seront les futures applications de cette étonnante découverte. DTC, une marque de papier de toilette, s'est montré intéressé pour exploiter cette découverte dans le cadre d'une campagne publicitaire.

Biologie

Une équipe scientifique iranienne a, pendant deux semaines, nourris une dizaine de rats uniquement le matin très tôt, avant le lever du soleil et la nuit. Ces rats "éduqués" ont maintenant gardé cette habitude alimentaire à la grande joie des chercheurs. La prochaine étape de ce projet, unique au monde, sera d'entraîner ces rats à s'abstenir de manger du porc.
La communauté scientifique internationale, bien qu'elle salue les efforts de l'équipe iranienne, s'interroge sur les objectifs de cette expérience.

Génome
Une première ! Une équipe française, par croisements successifs, a permis de mettre en évidence un gène qui bloquerait toutes les actions nuisibles d'un virus ou d'une bactérie au sein d'un être vivant de religion juive.
L'équipe dirigé par le professeur Cohen indique qu'il est encore trop tôt pour étendre les capacités de ce gène au reste de la population non-juive.
Un exploit scientifique applaudie par le CRIF mais dénoncé par SOS Racisme.

Biologie végétale

Les légumes cultivés aux abords de Tchernobyl ne sont pas dangereux pour la santé ! C'est la surprenante conclusion que des scientifiques russes ont faite après avoir distribué des légumes exploités à 300 mètres du célèbre réacteur, à la population tchétchène. "Aucun effet secondaire n'a été constaté pendant la digestion" déclarera l'un des chercheurs en tenue de protection lors de l'étude.
Afin de valider ces conclusions, ce projet financé par les fonds militaires russes, prévoit une distribution à grande échelle auprès de la population géorgienne.


Professeur Michael Ange


Et aussi:

Questions et réponses autour de la grippe Ha ha ha

Tout ce que vous n'avez jamais voulu savoir sur le Geek

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article