Oui, on peut rire de tout !

Paris, capitale des cons ?

11 Novembre 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Société

Il est très tôt quand le soleil commence à réchauffer Paris de ses rayons. Un parisien sort de chez lui pour se rendre à son travail. Un pigeon qui a pris résidence sur les toits de son immeuble est d'humeur joueuse ce matin.  L'oiseau décide de lui envoyer une fiente qui atterrit droit sur les chaussures de notre matinal parisien. Ce dernier prend l'incident avec humour: il essuie calmement et délicatement ses chaussures et s'adresse au pigeon en riant: "dis donc toi ?! Tu pourrais attendre que j'ai pris mon café avant de me jouer ce vilain tour !

- "Ah désolé l'ami, j'attendrais la prochaine fois. C'est promis" répond le pigeon avant de s'envoler.

101113---Paris-c-est-bien-SANS-les-parisiens-copie-1.jpgLa rue étant étroite, l'homme en posant sa sacoche pour essuyer ses chaussures et parler au pigeon gênait le passage. Une parisienne prenant le chemin inverse fut ainsi bloquée. Elle attend donc patiemment que l'homme reprenne ses affaires pour continuer son chemin.

Relativisant leur contretemps respectif, c'est un sourire discret qui accompagne leur regard qui se croiseront en cet unique instant de la journée...Dzzitongcrac* (*bruit d'un disque qui se raye)

 

Ok, ok, c'est un tableau légèrement exagéré. Mais un peu de rêve et de poésie n'a jamais fait de mal, bordel de merde ?! Vu que ça ne prend pas, voici la vraie version d'un matin à Paris, non censurée:

 

Il est très tôt quand le soleil cherche à percer la pollution atmosphérique parisienne de ses rayons.

Un parisien sort de chez lui travailler. Un pigeon qui a pris résidence sur les toits de son immeuble est d'humeur joueuse ce matin.  L'oiseau décide de lui envoyer une fiente qui atterrit droit sur les chaussures de notre matinal parisien. Ce dernier ne goûte pas du tout à la plaisanterie. Il est en retard et n'avait pas besoin de ça. Furieux, il cherche un projectile à balancer à la tête de l'insolent volatile mais fulmine de ne rien trouver. Pressé, il ne trouve finalement que des injures à adresser au pigeon:

" Mais la putain de ta race, je t'encule, tu entends l'oiseau, je t'ENCULE !"

Le pigeon s'envole indifférent non sans avoir lancé à l'attention du parisien un: "Pauv" tâche"

La rue étant étroite, l'homme en posant sa sacoche pour insulter le pigeon gênait le passage. Une parisienne prenant le chemin inverse fut ainsi bloquée.

"Excusez-moi, votre père c'est Delanoé ou quoi ? J'aimerais passer. Merci"

L'homme se retourne furibond vers la jeune femme.

"On t'a causé connasse ?!"

"Non personne. Ou peut-être un maboul qui parle aux pigeons"

"Quoi ?"

La femme n'a pas le temps se répondre. Le parisien ne contrôlant plus ses nerfs assène un violent coup de tête au thorax de la jeune femme qui s'écroule dans la rue sous le regard indifférents des voitures.

Calmé, l'homme reprend sa sacoche et branche son lecteur MP3 non sans avoir avant essuyé sa chaussure sale sur la parisenne assommée.

Après avoir choisi le morceau "Paris s'éveille" il reprend paisiblement son chemin.

 

 

Et aussi:

 

Les militaires du RER: pourquoi ils déraillent ?

 

Hommes plus petits que leurs femmes: une souffrance muette

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurenceM 21/11/2010 18:46



bonsoir je dirais que paris est fait pour les pleins aux as les cons y en as partout lol bonne soirée



Michael Ange 21/11/2010 19:13



Bonsoir,


 


Tiens une provinciale lool ;-)


 


MA



Mouffles 12/11/2010 16:11



C'est  vrai que la deuxième version est plus crédible !
Très bon dessin en plus !
Bisous


Mouffles



Michael Ange 12/11/2010 17:00



Hello,


Et encore, j'ai adouci la deuxième version. Et merki.


Si un jour tu passes sur Paris, va voir Olivier Giraud dans How to become parisian in one hour ? Nous avons la même inspiration lool.


À pluche :-)