Oui, on peut rire de tout !

Articles avec #guerre des sexes tag

Drague & poésie: Eh Mamzelle !

21 Mai 2011 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

101017 - SP - Violence & indifférence même combatSuite à une discussion qui ne vous regarde pas et à la lecture d'un article sur les moeurs masculines belges, j’ai eu l’idée de mettre à disposition une liste de petites envolées lyriques pour vous les mecs. Vous n'aurez ainsi plus l'excuse d'être taxés d'un manque d'originalité lors de vos approches amoureuses. Faites-en bon usage et vive la poésie.

Vos contributions les plus drôles seront publiées.

 

« Mamzelle, tu me fais penser à TF1 parce que j'adore te regarder »

 

« Mamzelle, t'aurais pas envie de déménager ? Parce que, là tout de suite, j'ai envie de te démonter »

 

« Mamzelle, tu serais pas informaticienne ? Parce que mon disque, il est tout dur et il chauffe »

 

« Mamzelle, tu m'as pris pour une cigarette ou quoi à vouloir m'allumer !? »

 

« Mamzelle, ton nom serait pas Tazer ? Parce que je viens d'attraper un coup de foudre »

 

« Mamzelle, ton nom c’est pas Whitney Houtson ? Parce que je veux être ton bodyguard »

 

« Mamzelle, ton nom serait pas Fukushima ? Parce que quand je suis à côté de toi, je fonds dangereusement »

 

« Mamzelle, ton nom serait pas Falcon (veuillez à bien prononcer sinon elle risque de comprendre: sale conne) ? Parce qu'avec toi je m'envole en 1er classe »

 

‎ « Mamzelle, ton nom serait pas lobotomie ? Parce que tu me rends fou »

 

« Mamzelle, ton nom serait pas cocaïne ? Parce que là j'suis en manque de toi »

 

« Mamzelle, ton nom serait pas taboulé menthe ? Parce que t'as l'air super fraiche »

 

« Mamzelle, ton nom serait pas « salade-tomate-oignon » ? Parce que t'as l'air super appétissante »

 

 

Et aussi:

 

Les insultes à utiliser quand on est blogueur sponsorisé

 

Ce que veulent les femmes....

 

Pourquoi les hommes mentent-ils ?

 

Lire la suite

Les ex: un sujet d’EXpert ?

15 Avril 2011 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

110217 - Ton antillais tu l'aimes ou tu le quittesLe parcours du célibataire est jalonné de nombreux obstacles. Et parmi ceux-ci le délicat sujet relatif à la gestion des ex. Évidemment, c’est le genre de choses à laquelle on ne pense que très rarement. Surtout au début d’une rencontre (vous en tout cas, car moi j’en ai pris l’habitude). C’est vrai qu’en général, le mec pensera plus volontiers à ceci : « toi tu feras moins la maligne quand je t’aurais fait mordre mon polochon » ou pour les plus romantiques « elle est magnifique. Elle sera parfaite comme future mère de mes enfants et pour occuper le côté droit de mon lit »… Et pourtant c’est quelque chose, surtout dans cet univers, aussi impitoyable que Dallas, à laquelle nous devrions tous songer.

 

Comme il n’y en a pas de toutes les sortes, voici un petit rappel des usages à établir avec son ancienne partenaire. À se rappeler lorsque vous aborderez votre futur ex:

 

 - Pour commencer, nous avons la traditionnelle méthode de la fuite ou de l’éloignement actif. Vous avez vécu une belle histoire mais c’est fini. Vous avez trouvé quelqu’un d’autre ou vous souhaitez simplement mieux tourner la page. Maintenant, il y a fuite et fuite. Pas la peine de faire comme l’agent XII, recourir à la chirurgie esthétique pour effacer votre passé. En général, la liaison terminée, il se trouve que l’un des deux ait, soudainement, beaucoup moins de choses à échanger. Le temps (et surtout le fait de ne plus décrocher le téléphone quand elle appelle) fera le reste pour enterrer les souvenirs. Bons comme mauvais.

 

Suite sur megaconnard

 

Et aussi:

 

Comment réussir sa lettre de rupture ?

 

Les ruptures sentimentales

 

Auto-satisfaction féminine

 


Lire la suite

Hommes plus petits que leurs femmes: une souffrance muette

2 Octobre 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

101023 - Vous les femmesQui ne s’est jamais posé la question, en voyant un couple dont le mec est plus petit que sa copine comment leur 1er rendez-vous a pu se dérouler ?

Je parle du 1er baiser. En général, nous sommes bien d’accord, c’est plutôt le mec qui prend les initiatives. Et à la fille de décider si elle veut ou pas faire un potage d'amygdales (je préfère cette expression moins désuète que « soupe de langue ») avec son prétendant.

 

Alors qu’est-ce qu’il se passe quand le mec est le plus petit du couple ? Est-ce qu’il doit, du coup, demander l’autorisation ?

- Heu Carla ce fut une soirée magnifique. Est-ce que tu peux te baisser cinq minutes pour la conclure ?

Évidemment c’est le genre de phrases à très bien prononcer au risque de se faire mal comprendre et d'avoir à gérer un incident diplomatique...

- heu Carla ce fut une soirée magnifique. Est-ce que tu veux baiser cinq minutes pour la conclure ?

 

Et ça ne doit pas être la partie la plus difficile quand on est le plus petit du couple. Imaginez: dès que quelque chose est tombé à terre. Devinez, qui du couple, doit se baisser pour aller le ramasser sous prétexte qu’il est le plus près du sol ?

 

Et je parle même pas des présentations aux copines:

- Allez il est où ton Nicolas ?

- Heu ben vous marchez dessus les filles.

- Ah mince, je me disais aussi qu'elle était vraiment bizarre la texture de ta moquette.

 

C’est aussi le prétexte aux réflexions désobligeantes:

- Dis donc Nicolas, le shampoing antipelliculaire, c’est pas pour avoir des points fidélités au Monoprix que je l’ai acheté. Quand je me tourne vers toi, j’ai l’impression d’être un colombien à qui l’on propose un assortiment de cocaïne.

 

L’humiliation par les critiques négatives est le 1er chapitre dans l'histoire du calvaire. Viennent ensuite les privations, et enfin la violence physique. Car un homme plus petit que sa femme a plus de chances d’être victime de violences physiques en cas de conflit grave qu’un homme plus grand. Ou, en tout cas, plus de chances de se prendre un mauvais coup en cas de home-fight.

 

En exclusivité, nous avons pu interviewer, pour cet article, un homme victime de cette violence conjugale.

Il a tenu pour cela à rester anonyme. Comme son nom doit rester secret nous l'appellerons Nicolas S.:

Michael Ange: Bonjour. Déjà merci d’être venu. Nous imaginons à peine comment cela doit être difficile pour vous de témoigner. Alors Nicolas racontez-nous votre histoire.

Nicolas S. : Bonjour. Alors voilà je m’appelle Nicolas et...vous êtes certain qu'elle ne risque pas de tomber sur votre blog ?

Michael Ange: Heu certain. Ce blog dispose d'un filtre anti-filles. Allez-y continuez !

Nicolas S.: Aors voilà je suis beaucoup plus petit que ma femme. Beaucoup plus petit. En fait, je n’ai vu le visage de ma femme qu’une seule fois. Sur une photo. À vrai dire, je ne connais d’elle que ses jambes et le dessous de ses seins. Très doux au demeurant. Et puis sa voix. Forte, terrible comme l’orage.

Même si je suis amoureux de ma femme, j’en ai plus qu'assez de cette situation. Elle se sert de moi comme tabouret. Et dès que nous avons un échange un peu vif, elle me gifle et me donne même parfois des coups de pieds au visage.

- On appelle ça des high-Kick Nicolas. Quoique dans votre cas cela peut être aussi bien des low kick. Ha ha ha. Excusez-moi. Mince alors. Lui arrivait-elle parfois de vous faire des « Perfect » ou des « fatality » comme dans Mortal Kombat ou Street Fighter ?

Nicolas (en sanglot): Oui

Michael Ange: Attendez ne pleurez pas. Du nerf mon gr..heu mon gars. Alors que s’est-il passé ensuite ? Vous avez essayé ensuite de vous enfuir je crois ?

Nicolas: Oui

Voix féminine:Je veux que tu saches ,j'irais chercher ton coeur si tu l'emportes aill... 

Nicolas: Ah excusez moi c’est elle. Il faut que je décroche. CLIC. Oui Carla chérie. Quoi ? Non avec un journaliste ? Hein tout de suite ? Mais... ! Oui bon j’arrive mais ne t’énerves pas. Attention je raccroches mais c’est pas sur toi. À tout de suite. CLIC. Et ben excusez-moi, je dois y aller. Il y a des manouches qui bloquent l’entrée du jardin avec leurs caravanes. Elle veut que je les expulse dans l'heure.

 

 

Et aussi:

 

Comment un homme pense à la meilleure manière de rompre

 

Comment réussir sa lettre de rupture ?

 

Pourquoi les hommes mentent-ils ?


Lire la suite

Vous les femmes !

30 Septembre 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

101023---SP---vous-les-femmes.jpgAprès avoir  connu la vie de couple, je peux annoncer sans hésitation que si le chien n’avait pas existé la femme serait sans aucun doute le meilleur ami de l’homme.

Mais pourquoi une telle affirmation ? Parce que sans les conseils, les avis de la femme l’homme ne serait rien.

 

Un jour par-exemple, à Ikéa, j’hésitais dans le choix d’une armoire. Blanc ou couleur bois ? Ma copine la voulait à tout prix bois. Elle m’a tellement pris la tête sur la pertinence de prendre une couleur naturelle, que le bois fait moins « hôpital » que le blanc, que la couleur bois c’est le nec plus ultra, qu’elle a fini par gagner. J’ai pris blanc. Un peu que pour l’emmerder.

Rendons quand même à César ce qui appartient à César: l’idée de l’armoire venait d’elle. Et puis avec du recul, je me demande aujourd'hui si sa stratégie ne consistait pas justement à me faire prendre blanc en me vendant bois...

 

Si le pauvre homme que je suis peut se faire berner ainsi qu’en est-il des personnalités qui ont marqué l’histoire ?

Hitler, par-exemple, n’était peut-être pas ainsi l’homme que l’on croit. Si ça se trouve en rentrant, le pauvre homme avait droit à ça, de la part de sa chère et tendre:

- Quoi, tu les as tous laissés en vie ? TOUS ? Mais tu vas retourner tout de suite les gazer ! Himmler avait raison: t’as vraiment rien dans le pantalon mon pauvre Adolf !

 

La nature n'ayant pas l'exclusivité de la diversité, il se peut qu'il ait existé des femmes de figures marquantes qui, au contraire, aient refreiné l'ardeur de leur mari.

Georges Bush: Ouïin, je veux du pétrole. J’en veux, j’en veux. On n’en a presque plus

Laura Bush: Mais va en chercher alors !

- Tu as raison. Je vais attaquer les canadiens.

- Mais qu’est-ce que tu racontes ? Ce sont des amis et du pétrole, ils en ont pas plus que nous.

- Le Venezuela alors. Et pis Chavez y m’énerve

- Non plus. C’est une démocratie. Si tu fais ça, l’ONU va encore bouder pendant des mois

- Les suédois

- Non plus

- Les français

- Heu non. On part cet été en vacances à Paris

- Les russes

- Certainement pas

- Les irakiens ?

- C’est les mêmes qui refusent de goûter à notre Mc Bacon ?

- Oui

- Ah les saligots ! Et ben s’ils veulent pas goûter à notre Mc Bacon ils voudront peut-être goûter à notre plomb.

- Youpiii, on va avoir du pétrole

 

Évidemment toutes n’avaient pas l’opportunité d’échanger ainsi avec leur mari. D’autres devaient, au contraire, subir les défauts de leurs maris. Je pense notamment...suite ici

 

 

Et aussi:

 

Une nouvelle religion: la femme

 

Ce que veulent les femmes ....

 

Les règles des hommes

 

À quoi servent les femmes ?



Lire la suite

Vous les femmes ! (suite et fin)

30 Septembre 2010 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

101023 - SP - vous les femmesEn effet, comme je le disais avant, toutes les femmes n’ont pas l’opportunité d’échanger avec leur homme comme le fait Laura Bush. D’autres devaient et doivent, au contraire, subir les défauts de leurs maris. Je pense notamment aux soucis de communication qu'à dû connaître Madame Marley.

- Kof kof Bob chéri. Peux-tu arrêter un instant de fumer ? Avec toute cette fumée, je ne retrouve plus les enfants.

 

Maintenant, je vais, en vous racontant une histoire, tordre le coup à une idée reçue très forte chez la gente masculine: celle que la femme ne peut pas être utile à l'humanité. Oui messieurs, la femme est utile pour faire avancer l'homme. Si si vous avez bien lu. Pas la peine de vous frotter les yeux.

Tant pis, je ne vais pas attendre ceux qui se marrent encore et vais commencer de suite notre récit.

Il commence en 1897, à Munich, chez la famille Hoffman. Monsieur Hoffman, Felix de son prénom (dieu merci pour lui, Félix le chat n’existait pas encore) n’était pas le prototype du mari idéal. Ambitieux, il consacra une majeure partie de son temps à son travail. Embauché il y a trois ans par les laboratoires Bayer, il voulu montrer que c’était un chimiste sur lequel on pouvait compter. Et quand Monsieur Hoffman n’était pas au travail, il allait se détendre chez ses potes. Le résultat de ce traitement sur sa femme ne se fit pas attendre longtemps : elle lui mena la vie difficile en lui reprochant constamment de ne pas assez s’occuper d’elle.

Le point culminant de cette joyeuse ambiance se situera au moment où Madame Hayer décida d’utiliser l’ultime punition qu’une femme ne devrait jamais user chez son homme. Elle le priva de sexe au motif saugrenu (de toute façon c’est toujours saugrenu quand elle veut pas) d’un mal de tête. Au début, Felix tint le coup. Mais au bout d’un temps -deux heures- le passage en mode manuel ne servit plus à grand-chose. A l’issue de la première semaine de ce drôle de jeun, il finit par s'écrier: « Sapristi (équivalent de putain de sa mère à l’époque) ! Là ça devient sacrément dur ». Avec un peu de jugeote, on peut oser s’imaginer qu’il ne faisait pas seulement référence à l’ambiance conjugale.

Il se plongea alors corps et âme dans son activité de chimiste en espérant que celle-ci puisse lui trouver une solution. Par un curieux hasard (comme quoi il fait bien les choses parfois), les travaux de Monsieur Hoffman portaient sur l'acide acétylsalicylique. Il se disait en lui-même: « si j’arrive à synthétiser cette molécule, j’en fais un cacheton, ma femme en prend un et ensuite elle passe à la casserole non sans me l’avoir aspiré de toutes ses forces. Sinon je vais lui en donner, moi, des raisons d’avoir mal à la tête ».

Et c’est ainsi que Felix Hoffman, grâce à la femme, mit au point l’aspirine.

Le laboratoire ne voulut jamais préciser comment ce nom lui fut inspiré mais nos amis lecteurs et lectrices en ont déjà une petite idée. Néanmoins cette invention fut reconnue plus tard comme grande invention du siècle. Par-contre, l’histoire ne nous dit pas si Felix Hoffman parvint à ses fins.

 

 

Et aussi:

 

Une nouvelle religion: la femme

 

Ce que veulent les femmes...

 

Les règles des hommes

 

À quoi servent les femmes ?


Lire la suite

Salsa en boite

1 Mai 2009 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

Voulez-vous un scoop ? Un vrai ? Notre président de la république Nicolas Sarkozy a deux frères jumeaux qui lui permet de faire plusieurs choses et surtout d'être partout à la fois: imposer par décret le remplacement du mot «président» par «Votre Majesté», à Vincennes: apprendre à un singe à faire la grimace, rédiger avec des journalistes du Nouvel Observateur les questions qui vont lui être posées, sauver Willy des pêcheurs bretons, libérer Ingrid Bettencourt piégée par des camionneurs en grève à hauteur de la A1 et enfin, après les infirmières bulgares, sauver des tibétains que personne en Chine nem. Ah vous le saviez déjà !! Zut alors.

Un autre scoop dans ce cas ? Ok. Les boites de nuit ne sont pas des lieux de rencontres. Oui, vous avez bien lu. Certains devaient s'en douter mais les autres.. Et pourquoi cette affirmation ?
D'une observation comportementale de la population féminine la plus sexuellement attractive. Ou mater les plus bonnes si vous préférez. Alors je ne sais pas comment ça se passe en province mais ici dans la capitale c'est un peu spécial. Plus elles sont sexy, moins elles sont là pour faire des rencontres. Et c'est, du coup, les premières surprises lorsque des hommes viennent à leur rencontre.
«Quoi mais qu'est que vous me voulez ? Me parler ??? Mais vous n'y pensez pas ! Allez ouste vilain»
Bien évidemment, elles ne sont, aucunement, dans l'obligation d'accepter les avances de tous ceux qui se présentent. Ne serait-ce que pour la bonne et simple raison qu'elles n'ont pas la condition physique pour. N'est pas Clara Morgane qui veut.
Il faut se mettre à leur place aussi. Elles ont choisi une jupe avec 3, non 2 cm de tissus au dessous des fesses - certaines hésitant même à venir en culotte- ce n'est quand même pas pour se faire tripoter par des mecs bourrés à 4h du matin.
- Isabelle, ISABELLE, on voit mon cul ou pas avec cette jupe ?
- Un peu Jessy. T'as l'air d'une salope !
- Huum. Tu as raison je vais la changer et en mettre une plus sexy.

Mais l'origine des conflits entre les deux sexes provient d'abord et surtout d'un problème de communication.
La réponse à ce problème peut se trouver dans le concept adopté par certaines soirées de dating où le principe est que les participantes indiquent leur statut, célibataire ou en couple, à l'aide d'un bracelet. C'est bien mais on peut aller plus loin. Ce qu'il faudrait c'est inscrire sur le front (afin d'avoir la meilleure lisibilité) le s
tatut ET l'état de la fille: célibataire mais avec ragnana, sort d'une relation compliquée de deux semaines (les filles avec un grand front seront plus faciles à comprendre), en union libre le vendredi et samedi soir, dépacsé (comme un divorce mais après un pacs), nymphomane pète couilles, etc.

Les réticents et réticentes à ces méthodes peuvent toujours se tourner vers les soirées salsa d'abord parce que..
suite ici


Et aussi:

Net-Dating

Les plans sexes

Ce que veulent les femmes...

 


Lire la suite

Les règles des hommes

20 Octobre 2007 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

Pourquoi les hommes n'ont-ils pas de règles ?delfyne_slip_superman_torrid.jpg

Oui pourquoi ? Ce serait intéressant de voir ce que ça donnerait...

Ouais, une fois par mois, on n'aurait pas le droit de nous toucher. Une fois par mois, on serait super susceptible, super chiant. Et attention, hein, pas question de nous toucher.
On pousserait des petits cris de douleur seulement et seulement si une personne se trouve dans la même pièce que nous. Sinon ça ne vaut pas la peine (personne ne nous entendrait crier)
Toute l'attention de la terre ne serait pas de trop.

Les filles se demanderaient à propos d'untel:'Mais qu'est qu'il a celui-là en ce moment ?"
Et un mec compréhensif ferait:"vous pouvez pas comprendre les filles ! Il a ces équerres ! (oui équerre ce serait notre équivalent des ragnana)

Pour éviter de tâcher notre caleçon (déjà sali par d'autres tâches qu'il serait vain vouloir vous expliquer) on mettrait des Tanpix.
Tanpix c'est simplement une contraction de TANt PIs chérie ce soir pas de X.

Bref c'est une idée à creuser. Mais le plus embêtant il faut déjà se l'imaginer c'est le jour où un mec irait voir sa copine et lui dirait:
"Chérie je suis inquiet, je n'ai toujours pas mes équerres. Tu serais pas enceinte ?"

 

Lien de la photo


Et aussi:

Pourquoi les hommes mentent-ils ?

À quoi servent les femmes ?

Comment pense un homme à la meilleure manière de rompre ?

 


Lire la suite

La Saint Valentin

14 Février 2007 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

La Saint Valentin arrive. De tous les jours de l'année, c'est celui avec Noël où il ne vaut mieux pas être seul. Tout est fait pour vous rappeler qu'il est temps d'offrir un cadeau à votre chère et tendre. Oui mais quand on n'en a pas, que fait-on ? Horreur et boule de latex ! Mais même quand on est célibataire, il y a bien quelqu'un qui vous a procuré du plaisir ? Du réconfort et de la tendresse ?
Et si, pour le 14 février, vous offriez une boite de chocolat à votre main droite ?

Ce qu'il y a de drôle ce jour là, c'est que le témoignage d'amour a un caractère obligatoire.
« Tu as bien vu, hein ? Je t'aime. Je viens de t'offrir la bague avec laquelle tu m'as bien fait c.h..r ces derniers jours. Tu es contente, hein ? T'as vu, je me suis pas foutu de ta gueule. Bon et toi ? Vu que tu m'aimes comme je t'aime, qu'est ce que tu m'offres ? J'espère que c'est pas encore une montre. »
Charmant, n'est ce pas ?

Et puis le gros problème avec cette fête, c'est qu'elle tombe plutôt mal, question finance.
Trois mois plus tôt c'était Noël, suivie de la Saint Sylvestre (traditionnellement accompagné d'un somptueux repas) le tout se finissant sur les soldes de janvier. Le résultat, c'est qu'on se retrouve les bourses vides pour le jour des amoureux.
_Chérie, joyeuse Saint Valentin
_Oh merci, mon amour, à toi aussi joyeuse St Valentin. Tu m'offres quoi ?
_Mon amour, ma chérie
_Non sérieux.
_Ben mon amour, j'ai fait tous les magasins mais je n'ai pas vu de plus beau cadeau à t'offrir que mon amour (c'est aussi que j'ai plus de thune et j'ai pas vu de cadeau à moins de 30 euros)
_AH.
_Non je te taquine.
_Je me disais aussi.
_Je te taquine. Je t'ai fait un poème
_Oh mon chéri, il ne fallait pas (ENCUL
É)


Et aussi:

Une nouvelle religion: la femme

Et si l'argent faisait le bonheur ?

Ce que veulent les femmes...

Lire la suite

...et voilà ce qu'elles ont !

7 Juin 2006 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

Le mâle qui fait mal.
L'homme qui ne réagit qu'à ses hormones.
Elles cherchent l'alpha et tombent sur le bêta.

Mais heureusement pour nous, les hommes, les femmes n'ont pas d'autres alternatives. Ben ouais, si elles veulent des bébés, ça passe par nous.
Elles auront beau nous critiquer, on est ceci, on est cela, pas fidèles et patati et patata. La semence, notre belle semence, elles l'auront pas toute seule. Et inutile de venir le chercher par la force. Faudra être gentille avec nous. Et toc.

Je vois d'ici la scène. Une délégation de femmes s'approchant d'un groupe d'hommes. La plus courageuse prenant la parole et s'adressant à nous: "Hòla, les hommes. Nous sommes des femmes et nous voulons des bébés".
Grognement des hommes. Mais la femme continue:
"Oui, en échange, nous vous offrirons, de la bière, des patates, des steaks et des cacahouètes. Mais attention pas de bébés, pas de nourriture. C'est bien compris ? "
Charmant, n'est ce pas ?

Les hommes sont des créatures difficiles à saisir. L'homme grogne, rugit, aboie parfois. Il a souvent faim, il rit bêtement, pire il adore le foot. Il se déplace généralement en troupeau, pour aller chercher à boire. Il ne boit pas de l'eau ou très peu car ça le fait tousser, tellement il n'a pas l'habitude.
Non, son truc c'est la bière. Mais quand il en veut, il ne dit pas bière. Il pousse un grognement «: faitsoif". La femme doit alors comprendre qu'il ne faut pas faire ch... l'homme à ce moment là.

 
Et aussi:

Une nouvelle religion: la femme
 

 

Lire la suite

Ce que veulent les femmes....

6 Juin 2006 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

Depuis le temps que je voulais écrire cet article.

J'aime les femmes...et leurs contradictions. Vous avez remarqué ? Dans le mot contradiction, il y a le mot "contrat". Car c'est de contrat dont il s'agit entre la gente féminine et masculine.

Oui, comme un contrat d'abonnement au téléphone. Un contrat remplit de mentions légales écrit en tout petit. Tu n'y comprends rien, c'est illisible, il y a deux pages d'une langue qu'on dirait étrangère, tu es dans le flou total. Bravo, tu viens d'entrer en contact avec la femme. Vous avez demandé la simplicité ? Un moment s'il vous plait..Un moment s'il vous plait..Un moment s'il vous plait..Un moment s'il vous plait.. Notre standard est saturé . Veuillez réitérer votre appel. Bip, bip.

Si tu es né avec un truc entre les jambes, bonne chance: y'a du monde qui joue avant toi. Mais comme personne n'a pas encore saisi toutes les règles...

Bon, alors, contrat, disions-nous ?
Tu veux rencontrer quelqu'un ?
Tu veux quoi au juste ? Une histoire sans lendemain ? Tu es donc un pervers, un obsédé doublé d'un détraqué sexuel. Oui, je sais, ça fait beaucoup.
Qu'est ce que tu crois ? Que les femmes sont de vulgaires morceaux de viande en promotion à Carrefour ou pire en promo à Lidl (oui, ça c'est moi qui l'ai rajouté, histoire d'en mettre un peu plus dans l'ignominie) ?
Eh bien non, tu te trompes, les femmes attendent autre chose (quoi? Si elles-même le savaient...). Elles veulent -en tout cas- souhaiteraient quelque chose de plus sérieux. Pour le moment du moins. La journée n'étant pas terminée, rien n'empêche qu'elles changent d'avis entre temps.
Oui, la femme sait ce qu'elle veut, mais ça dépend de l'heure. C'est pourquoi savoir ce qu'elle veut n'est pas suffisant. Il faut noter aussi l'heure et la date du besoin, et s'efforcer de combler ce besoin dans les 48H car au-delà, le besoin est périmé.

Il semblerait que beaucoup attendent LE prince charmant (les autres ont 35 ans passées, sont en général mariées, ont des enfants et ont, par conséquent, cessé de rêver). Celui qui ravira leur cœur. Il sera sur un cheval blanc, l'épée dure, et les bourses pleines.
Un peu comme prince Conan, mais ça donnerait "Prince Conan, Roi des tendres". Non, là ça sonne pas roi mais plutôt Queen.
"Prince Conan, roi du chocolat" non là ça fait trop cuisinier vengeur genre Jean-Pierre Coffe. Pas bon ça.
Y'a bien "Prince Conan, roi prévenant", pas mal, mais c'est très moyen quand on y réfléchit bien. Vous imaginez, vous, un roi prévenant ? Pas très pratique en cas de guerre. L'ennemi sur-le-champ de bataille recevrait un pli de la part de Conan:
"_Nous allons vous attaquer dès l'aube. Une partie de ma cavalerie va se concentrer sur votre flanc gauche ceci afin de vous prendre par surprise."
Bof, vous ne trouvez pas ? Continuons.
"Prince Conan, roi tout court". Sans commentaire.
"Prince Conan, roi du JT". Voilà, je crois qu'on a trouvé. Beau, riche, ET célèbre. Que demande le peuple ? Si elles sont pas contentes, là, nos amis les bonnes femmes...

Naturellement, il sera viril mais sensible, souple et solide, fort mais délicat, distant mais attentionné, doux et dur à la fois, exclusif mais généreux. Vous savez, c'est un peu comme vouloir de la glace chaude, ou manger une entrecôte allégé.
Pour les contenter et avoir ainsi plusieurs personnalités à la fois, il n'y a pas 10 000 solutions, le prince charmant doit être schizophrène.

Bien évidemment, certaines femmes ne veulent pas se résigner. Celles-là veulent quand même vivre le grand amour avec quelqu'un qui soit fidèle, attentionné, tendre... Bon, ben, celles là s'achètent un chien. Ou mieux deviennent lesbiennes.


 
Et aussi:

La suite de cet article: Et voilà ce qu'elles ont...

Une nouvelle religion: la femme

À quoi servent les femmes ?

 


Lire la suite

Les plans sexes

8 Mars 2006 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

Que sont devenues les relations amoureuses aujourd'hui ? Plus simple ou plus compliqué ? Telle est la question. Toujours est-il, qu'il devient de plus en plus nécessaire, voir vital, pour l'un des deux au moins, de préciser le type de relation qu'il souhaite. Relation longue (ce qui correspond à deux nuits pour les mecs) ou courte, couple ou ami-amants, sérieuse ou pas sérieuse (chez les filles pas sérieuse ça veut dire compliqué), bref, il s'agit de déterminer à l'avance les droits et les devoirs de chacun. Un peu comme un contrat d'embauche.
« Alors, je vois que vous n'avez eu jusqu'à présent que des aventures. Je suis plutôt à la recherche de quelqu'un de stable, voyez-vous ? De fidèle. Oui, comme Lassie. Écoutez, j'ai vos coordonnés, si jamais j'ai besoin de vos services, je vous re-contacte.»

Mais si vous n'avez pas besoin d'être avec quelqu'un pour décrocher un job, l'inverse n'est pas tot
alement vrai.
« Allô, Michelle ?
_Oui, c'est moi, qui est à l'appareil ?
_C'est Marc, on s'est rencontré à la soirée d'hier. Je t'appelle comme convenu. Alors quand est-ce qu'on se revoit ?
_Ben le soir tard ou alors le week-end. Impossible autrement avec mon taf.
_Bon ok, ben choisis parce que moi je suis entièrement libre.
_Mais c'est quoi ton taf ?
_Ah moi ? Chercheur depuis 2 ans à l'ANPE ! Ha ha ha ha.
_Biiiiiiiiiiiiiiiiip
_Allô ? Michèle ? Michèle ? »


Cela dit, il est quand même étonnant de constater les points communs entre un RDV d'embauche et un premier RDV amoureux. On sort son plus beau costume, son plus beau discours et là tout pareil, on se retient de péter. Pas facile.


Michael Ange



Et aussi:


Net-Dating

Les plans sexes

Les ruptures sentimentales

Comment réussir sa rupture avec la vie ?

L'être humain, en matière de contraception, pas bête du tout

Lire la suite

La mémoire

23 Février 2006 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Guerre des sexes

La mémoire est sélective.
Un homme peut se souvenir, très précisément, pourquoi il a acheté sa voiture: nombres de chevaux, carrosseries, jantes, nombres de porte, rapport qualité-prix, etc.
Mais quant à se souvenir pourquoi il a épousé sa femme...mission impossible.
Autant le faire jouer à question pour un champion.
Citez-moi 3 présidents français :
_De Gaulle, Pompidou, Valérie Giscard d'Estaing
_Citez 3 qualités chez votre femme :
_Heu. Attendez laissez-moi réfléchir
_Plus que 10 secondes
_Attendez, attendez. C'est pas facile comme question non plus. J'voudrais vous y voir aussi.
_...3...2...1..0. Ah perdu monsieur Martin. Les bonnes réponses étaient sa douceur, son humour et sa patience.
_Ah je l'avais sur le bout de langue.
_Mais il fallait le dire monsieur Martin.


C'est pour cette raison que l'homme se sert de termes mnémotechniques pour désigner une femme. Ainsi, il lui est plus facile de se rappeler d'elle à travers des choses qu'il apprécie. Et c'est ainsi qu'une femme « roule du cul » (comme la voiture, objet ô combien aimé chez l'homme) , qu'elle a « du chien » ou au choix que « c'est une chienne » (meilleur ami de l'homme), ou que c'est « une cochonne » (un des plats préférés de l'homme occidental, le porc) etc.
C'est d'ailleurs pour cela qu'un homme est capable de se souvenir parfaitement du contexte d'une rencontre avec une femme mais pas de son prénom.
_Eh salut, tu ne te souviens pas de moi ? On s'était croisé à l'anniv de Marc. C'était une soirée à thème, tu étais déguisés en infirmière. D'ailleurs, elle était pas mal ta tenue, bien sexy et tout.
_Ah, oui je me souviens.
_Et tu es Sophie, c'est ça ?
_Non
_Marie, alors ?
_Non plus
_Stéphanie ?
_Julie.
_Ah oui Julie, c'est ça !
Mais alors c'est qui Stéphanie ?

Mais même en matière de rencontre amoureuse, la mémoire de l'homme et la femme ne vont pas fonctionner pareille. Quand vous demandez à une femme, combien d'hommes a t-elle connu dans sa vie amoureuse, elle ne retiendra dans son calcul QUE les hommes qui ont vraiment compter pour elle. Posez la même question à un homme, il vous sortira TOUT ce qu'il a pu lever depuis sa naissance. Du bisou à 6 ans avec la voisine en passant par le touche pipi sous la tente en colo sans oublier toutes les soupes de langue de l'adolescence en finissant sur tous les coups d'un soir.
Mais quel que soit le mode de comptage, aucun des deux ne pourra s'empêcher de comparer l'autre au terrible, l'innommable, le dangereux EX.
_Je te trouve moins patient qu'Antoine.
_Très drôle mais tu ne le seras jamais autant que Shérine.
_Tu manques vraiment d'humour, c'était pas comme ça avec Françis.
_ Des fois, j'ai l'impression de parler à une gamine si seulement tu pouvais ressembler à Stéphanie.



Michael Ange

 

 Et aussi:

Pourquoi les hommes mentent-ils ?

Les règles des hommes


Lire la suite
1 2 > >>