Oui, on peut rire de tout !

Articles avec #monde tag

La Terre à terre (1/2)

6 Août 2009 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Monde

Avec du recul, je me demande pourquoi Ben Laden, dans sa guerre sainte contre l'occident, s'est fait chier à planifier le crash d'avions contre les Twins Towers. Ce genre d'opération doit coûter, en plus, les yeux de la tête. Non, si moi, demain, je veux en finir les avec États-Unis c'est pas deux Boeing que je leur enverrai sur la tête. C'est deux Big-Mac géants de la taille d'un building. Avec la sauce géante. Un peu comme le cheval de Troie avec les troyens. Au début, ils seraient méfiants et se demanderaient d'où viennent ces sandwichs hauts comme la Statue de la Liberté. Puis emportés par leur gourmandise, ils les emmèneraient à l'intérieur de New-York et se goinfreraient comme des baleines. Avec la sauce toujours. Il suffirait ensuite d'attendre qu'ils s'étouffent en s'empiffrant. Ha ha ha ha ha HA HA HA HA. Excusez-moi. Les plans diaboliques me font toujours cet effet, car toute la subtilité réside dans le fait qu'il n'y aura pas de Coca (géant) pour les aider, comme chacun sait, à faire passer le hamburger dans le gosier.
C'est le problème des américains. Savent pas consommer ces gens là. Et en plus ils consomment trop. Ça ne serait pas un problème si ça n'engendrait pas de pollution. Remarquez qu'ils ne sont pas les seuls. Tous les habitants de cette planète sont concernés. Mais pas de la même manière.

Pour se le représenter il faudrait réduire chaque continent à un seul homme.
Tous les américains dans un seul homme. Un européen représentant toute l'Europe. Et ainsi de suite. Tout ce beau monde vivrait dans un HLM appelé la Terre. Vous avez, bien entendu, votre propre appartement dans ce fragile HLM. Alors la pollution, ce serait quoi ? Vous êtes confortablement installé chez vous quand on tape à la porte. Vous n'avez pas le temps de vous lever et d'aller voir qui c'est: l''américain vient d'entrer chez vous et se tient en plein milieu votre salon. Avant que vous ayez pu lui demander quoi que ce soit il enlève son pantalon et se met à chier sur votre moquette. Vous auriez bien protesté mais il vous tient en joue avec une mitraillette. Son affaire terminée, il ressort sans vous dire un mot. C'est ça la pollution mondialisée.
Si c'est un chinois. Ou plutôt faudrait-il dire si ce sont DES chinois, 6 exactement, même chose. Évidemment, à six en train de s'occuper de votre moquette, vous feriez aussi bien de commencer par ouvrir la fenêtre.
Si c'est un européen. Son affaire finie, il vous dira de vous estimer heureux car sans les accords de Kyoto il aurait sans doute laissé une merde beaucoup plus grosse...
Si c'est un russe, ne vous laissez surtout pas surprendre par la taille relativement petite de la crotte et par le fait qu'elle brille. De toute évidence, vous n'avez jamais eu affaire à une crotte radioactive...
Autre particularité: le japonais dévorera en plus tout votre surimi et photographiera votre tête médusée avant de repartir

Évidemment, il est toujours plus facile de suite ici...

 
Et aussi:

It's a rich man's world

Planète story

Rires sans frontières

 


Lire la suite

Don't touch Black Eyed Peas

12 Décembre 2008 , Rédigé par Michael Ange Publié dans #Monde

Un jour, lors d'une intense réflexion d'une minute, je me fis la réflexion suivante: "Mais au fait les Black Eyed Peas c'est comme les saucisses cocktails. Tout le monde est fan !" Non ? Pas vous ? Ah si vous voyez. Et toujours dans ma raisonnement je me disais mais puisque tout le monde les aime pourquoi ne profiteraient-ils pas de leur popularité pour sauver le monde les Black Eyed Peas (et pas les saucisses cocktails) ?

Oui, pourquoi ne pas utiliser de manière concrète leur célébrité ?
Au lieu de toujours nous rabâcher les oreilles avec de l'amour (on s'en fout de l'amour ce que veut les gens aujourd'hui c'est des prix bas)  ?
Prenons par-exemple un pays soumis de temps à autre à quelques actions passionnées de fougueux nationalistes. Les mauvaises langues diront de terroristes. Que nos amis les corses ne nous en veulent pas mais nous prendrons comme exemple l'Irak (autant se fâcher avec des personnes chez qui vous ne partiriez pas en vacances). Prenez une zone particulièrement sensible comme une Mosquée, un check-point ou plus dangereux un Mac-Donald non casher et mettez-y un Black Eyed Peas. Attachez le fermement, histoire qu'il ne puisse pas s'échapper, et voilà la paix autour de ces zones revenue. On a beau être poseur de bombe, on n'en reste pas moins mélomane.

Remarquez, en y réfléchissant bien, si je suis terroriste, qu'est ce qui m'empêcherais de détacher un Black Eyed Peas et de l'enlever ?
Et de dynamiter après la zone ? Et de demander ensuite une rançon pour le pauvre Black Eyed Peas (vu que la vente de journaliste kidnapé, même sur Ebay, ne rapporte plus rien) ? Hein ? Qu'est ce qui l'empêche ? Bon, qu'un Sunnite s'en prenne à un chiite c'est pas grave (c'est ce que dirait un sunnite). Qu'un chiite s'en prenne à un Sunnite, normal (d'un point de vue chiite). Qu'un américain se fasse tirer dessus, youpi ! (point de vue partagé à la fois par un chiite et un sunnite) mais qu'on touche un seul cheveu d'un Black Eyed Peas, ah ça non JAMAIS ! Remarquez, vu la coupe qu'ils se payent les mecs, on a de la marge mais, bon, c'est pas une raison.

Non, finalement il ne faut pas que les Black Eyed Peas aillent en Irak
. Même pour un concert, en tout cas pas la blonde. Continuez uniquement à chanter aux states et en Europe, merci.


Et aussi:

James Bond l'espion qui m'a frappé

Mort du king of pop

Ces stars qui demandent la lune


Lire la suite